François Cluzet : ses bouleversantes confidences sur son enfance "difficile"

François Cluzet : ses bouleversantes confidences sur son enfance "difficile"
François Cluzet lors de la cérémonie hommage à Bertrand Tavernier à l'occasion du 13e Festival Lumière à Lyon, le 10 octobre 2021.

Dimanche 13 mars 2022, François Cluzet s'est confié dans le portrait de la semaine de l'émission Sept à Huit. Face à Audrey Crespo-Mara, l'acteur s'est laissé aller à de nombreuses confidences et est longuement revenu sur son enfance très difficile passée auprès d'un père pauvre et dépressif.

Certains acteurs reviennent de loin. C'est le cas de François Cluzet qui, avant d'être un acteur très plébiscité, était un enfant lambda vivant dans un cadre familial compliqué. Abandonné par sa mère dès l'âge de 8 ans, il a vécu avec son père et son frère dans des conditions précaires. Une époque sur laquelle il est revenu face à Audrey Crespo-Mara. "Il y a eu un moment qui a été très difficile, c'est quand on a été obligés de déménager chez ma grand-mère. Là, on s'est retrouvés à cinq dans un deux-pièces au rez-de-chaussée qui était l'ancienne boutique de ma grand-mère. Elle nous a accueillis mon père, mon frère et moi. On s'est retrouvés à trois dans un lit de cage qui était complètement défoncé", a-t-il expliqué dans un premier temps.

"On a eu beaucoup de mal à s'en sortir"

Ainsi hébergée, la petite famille a dû s'adapter à un tout nouveau mode de vie. "On bouffait sur une petite table de jeu à cinq, qui ne tenait pas. C'était l'Assistance Publique qui nous filait les draps, les couvertures...", a ensuite révélé l'acteur. Mais pour les deux frères, le plus dur a été de gérer l'humeur quotidiennement maussade et parfois même dangereuse du patriarche. "Des fois, c'était un peu triste, parce qu'on manquait de tendresse, on manquait d'amour. Mon père était dépressif, ma mère était partie. Donc on a chopé la dépression de mon père, et on a eu beaucoup de mal à s'en sortir. Beaucoup de mal... Je pense que mon père en a rajouté beaucoup, parce que son idée, c'était de faire revenir ma mère. Mais nous, on a subi sa dépression", a-t-il ajouté avant de conclure : "Il voulait nous tuer, il voulait se tuer. C'était dur à cet âge-là, c'était dur. J'étais seul. Totalement seul".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.