Francky Vincent : ce que sa mère "hyper pieuse" pense de ses chansons

Francky Vincent : ce que sa mère "hyper pieuse" pense de ses chansons
Francky Vincent participe au 2ème salon de la Gastronomie des Outre-Mer au Paris Event Center à Paris, le 13 février 2016.

Invité de l'émission Un Éclair de Guény sur la webradio VL, le 1er juillet 2021, Francky Vincent a dévoilé ce que ses parents pensaient de ses chansons coquines.

Fruit de la passion, Vas-y Francky c'est bon, Alice ça glisse, Tu veux mon zizi... Depuis les années 1990, Francky Vincent fait danser les Français grâce à ses airs de zouk, dont les textes mêlent humour et grivoiserie. "Je suis sans pudeur", a souligné, dans Un Éclair de Guény, celui qui avait sorti un album en duo avec Ève Angeli. Le chanteur a ajouté qu'il s'était toutefois calmé avec le temps : "À 20 ans je n'avais pas qu'un grain de folie. Aujourd'hui je fais attention à plein de choses et je joue autrement avec les mots. Je suis fédérateur maintenant, on m'écoute en famille."

"J'ai eu des problèmes avec ma mère surtout"

Si Francky Vincent assume parfaitement son amour pour les sujets situés en dessous de la ceinture, cela n'a pas été le cas de tout son entourage. "J'ai eu des problèmes avec ma mère surtout, parce que ma mère est hyper pieuse. Elle est religieuse... donc chorale religieuse. Et moi j'arrive avec mes chansons vicieuses...", a-t-il raconté en précisant : "Je n'étais pas rejeté par ma mère, je suis quand même son fils avant tout. Après je me suis bien rattrapé parce que j'ai dédié une de mes chansons à ma mère et ça a redoré mon blason."

En revanche, son père a réagi totalement différemment : "Mon père m'encourageait ! Parce que mon père adore ça !". "Peut-être que je tiens ça de lui...", analyse l'artiste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.