Fidji Ruiz effondrée à la mosquée : confidences sur sa conversion à l'islam, "comme par instinct"

Fidji Ruiz effondrée à la mosquée : confidences sur sa conversion à l'islam, "comme par instinct"Fidji Ruiz, ex-candidate de télé-réalité, mariée au rappeur Anas et convertie à l'islam. © Instagram

, publié le 6 octobre 2022

Dans la plus grande intitmité, Fidji Ruiz a entrepris les démarches afin de devenir musulmane. L'ancienne star de télé-réalité désormais influenceuse s'est installée à Dubaï avec son mari Anas et y vit pleinement sa nouvelle religion, l'islam. Sur les réseaux sociaux, elle se livre à coeur ouvert sur ces moments avant la conversion et le changement de vie.

En janvier 2021, Fidji Ruiz, ex-candidate de télé-réalité vue dans Friends Trip (en 2014), Les Marseillais VS Le Reste du monde (en 2017) et La Bataille des couples (en 2019), annonçait une grande nouvelle à ses fidèles abonnés sur les réseaux sociaux : sa conversion secrète à l'islam survenue un an plus tôt. Depuis, la belle brune mariée au charmant Anas, un rappeur, se livre à coeur ouvert sur la religion. Ainsi, ce jeudi 6 octobre 2022, elle se saisit de son compte Snapchat afin de partager certains moments précieux avec ses followers.

"Hier, je me suis endormie avec l'histoire du prophète. C'était trop bien. J'ai écouté trois vidéos YouTube, je me suis couchée avec les écouteurs", lance-t-elle, évoquant sa soirée de la veille. C'est alors que Fidji se met à répondre aux quelques questions qu'elle reçoit régulièrement au sujet de sa conversion. Elle révèle ainsi comment elle a eu ce déclic, cette petite voix en elle qui l'a poussée à passer le cap. "Je l'ai senti, du jour au lendemain. J'y pensais, je savais que je me convertirais, j'en ressentais le besoin, se souvient-elle. Mais ça ne s'est pas fait tout de suite. Il y a des choses que je ne comprenais pas, que je n'acceptais pas parce que je n'étais pas du tout cultivée et je m'arrêtais sur les on-dit."

Aujourd'hui, celle qui a fait enlever ses tatouages par conviction religieuse se dit apaisée : "J'ai trouvé ma voie. Du jour au lendemain, je me suis dit : 'C'est maintenant !' Ça m'a pris comme par instinct. Je me suis convertie, j'ai pleuré, j'ai ressenti trop de choses." Autre moment important de sa nouvelle vie de musulmane, sa première fois à la mosquée. "Je m'y suis sentie trop trop bien, raconte Fidji. Il y avait une énergie encore plus forte qui se dégageait. Je me suis mise à m'effondrer, à lâcher toutes mes craintes, mes peines, ma joie aussi. J'ai remercié pour la vie que j'ai. Je suis ressortie de la mosquée totalement vidée." Des souvenirs forts qui datent maintenant d'il y a plusieurs mois mais qu'elle garde gravés en elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.