Fabienne Carat atteinte du Covid au moment d'accoucher : "Tout s'est effondré !"

Fabienne Carat atteinte du Covid au moment d'accoucher : "Tout s'est effondré !"
Fabienne Carat lors du gala Global Gift à l'Hôtel George V à Paris, le 30 octobre 2021.

Depuis la naissance de sa petite fille, Fabienne Carat est sur un petit nuage. Pourtant son accouchement n'a visiblement pas été des plus simples... Dans une interview accordée à Télé Star et publiée le lundi 27 décembre 2021, l'actrice est revenue en détails sur ce jour compliqué qui aurait pourtant dû être le plus beau de sa vie.

Le 6 décembre 2021, Fabienne Carat donnait naissance à sa petite Céleste. Pourtant, ce n'est que quelques semaines plus tard qu'elle a officiellement annoncé l'heureux événement, via son compte Instagram. Et pour cause, la maman de 42 ans était en réalité atteinte du coronavirus et a vécu une période post-accouchement très compliqués. "Si la naissance s'est bien passée, les premiers jours étaient très difficiles parce que j'étais toute seule, à l'isolement, puisque positive asymptomatique à la Covid-19. C'est sans doute le moment où j'ai le plus souffert de la solitude : entre les douleurs liées à la césarienne et le fait de m'occuper seule de mon bébé qui, par conséquent, n'est jamais sorti de ma chambre", a-t-elle expliqué dans les colonnes de l'hebdomadaire.

"C'était un coup de massue !"

Selon ses propres déclarations, la comédienne aurait contracté le coronavirus sur le tournage du final de la série Section de recherches. "J'étais négative jusqu'à la veille de mon retour à Paris où je devais donner naissance à Céleste. Tout s'est effondré ! Je suis restée bloquée à Nice. Je ne savais ni quoi faire ni comment. Dieu sait que j'ai vécu des choses difficiles dans ma vie, mais là, c'était un coup de massue !", a-t-elle ensuite affirmé, visiblement très marquée. Heureusement, Fabienne Carat a pu compter sur le soutien sans faille de sa soeur Carole, avec qui elle vit en colocation. "C'était un bonheur et un soulagement. D'ailleurs, la nuit de vendredi que nous avons passée à Nice avant de rentrer à Paris, la petite a dormi avec Carole car je n'en pouvais plus", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.