Étienne Daho : cette fois où il a failli "en finir"

Étienne Daho : cette fois où il a failli "en finir"
Étienne Daho à la soirée en l'honneur de Jeanne Moreau à l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris, le 4 décembre 2017.

Dans une interview publiée le 19 septembre 2022 sur Madame Figaro, Étienne Daho s'est confié à coeur ouvert sur sa vie. Le chanteur emblématique des années 1980 est notamment revenu sur une soirée bien particulière à Los Angeles, où il a tenté de mettre fin à ses jours.

En 1990, Étienne Daho est au top de sa carrière. Après un début de carrière où il se fait d'abord connaître en tant qu'organisateur de concerts, période à laquelle il lui est arrivé de fournir de la drogue à la chanteuse Nico, Étienne Daho s'est imposé comme une icône de la pop. En 1991, l'album "Paris Ailleurs" est sorti et emmène son interprète en tournée dans 14 pays, dont les États-Unis. Sur cette tournée internationale, l'artiste a confié à Madame Figaro : "Si j'avais continué à ce rythme-là, je serais mort. Trop de travail, trop de fêtes, trop de tout." Bien qu'Étienne Daho soit reconnaissant pour sa célébrité, il a expliqué qu'il n'était pas "taillé" pour ça. "(...) on continue. Jusqu'au moment où je me suis retrouvé au bord du précipice sans m'en être rendu compte", a-t-il confié.

"J'ai réalisé qu'un élan me poussait à en finir"

Après un concert à Los Angeles, Étienne Daho réside à l'hôtel Château Marmont et décide d'enjamber le balcon de sa chambre. "Un flash de terreur" l'empêche de passer à l'acte. "J'ai réalisé qu'un élan me poussait à en finir, une sorte de raptus, mais que ce n'était pas moi du tout", a-t-il ajouté. Le chanteur a ensuite eu besoin de 2-3 ans pour se remettre de cette époque. Lorsqu'il déménage à Londres, il trouve nécessaire de consulter un psy : "Je n'aurais pas pu faire sans. D'autant plus qu'une fois qu'on a réglé un certain nombre de problèmes, papa, maman, etc., ça permet de mieux comprendre les autres."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.