Estelle Denis "en perte" : l'animatrice dégoutée, se lâche et évoque cette addiction qui la rend folle

Estelle Denis "en perte" : l'animatrice dégoutée, se lâche et évoque cette addiction qui la rend folleEstelle Denis parle de son addiction aux paris sportifs. © TMC, Quotidien

, publié le 1 décembre 2022

Présente sur le plateau de "Quotidien" mercredi 30 novembre, Estelle Denis s'est laissée aller à quelques confidences concernant cette addiction dont elle a du mal à se passer et qui lui fait perdre ses nerfs.

C'est l'évènement du moment et tout le monde ne parle plus que de ça. Depuis le 20 novembre dernier, la Coupe du monde a débuté au Qatar et les yeux de millions de téléspectateurs sont rivés chaque jour sur la compétition la plus prestigieuse du football. Un moment privilégié pour les amoureux de sport, même si l'attribution de cette édition au petit pays du Moyen-Orient a fait grincer des dents. Pourtant, force est de constater que jusqu'ici c'est un véritable sans-faute. Les matchs sont pour la plupart agréables à regarder et l'organisation semble parfaitement gérer la situation.

De quoi rassurer les personnes inquiètes de voir un évènement planétaire comme celui-ci confié à un pays de 2,5 millions d'habitants. Pour ne rien gâcher, les Bleus de Didier Deschamps réussissent un début de tournoi remarquable et ce n'est pas la défaite de mercredi qui va y changer quelque chose. Si le football reste le sport le plus populaire de la planète à travers le monde, sa consommation a évolué avec le temps. Un nouvel élément fait fureur depuis quelques années maintenant, les paris sportifs. Présents dans les pays anglo-saxons depuis un bon moment, ils cartonnent désormais en France et les publicités à la télévision sont devenus légions.

Que ce soit 1 euro ou 10 euros, ça me crispe. Il y a trop de surprises depuis le début de cette Coupe du monde
Un phénomène auquel s'est intéressé l'émission de Yann Barthès Quotidien, avec un sujet sur cette pratique. À la fin du reportage, le journaliste précise qu'il y a des risques de développer une addiction aux paris, avant qu'Estelle Denis, présente sur le plateau, ne prenne la parole d'elle-même. "Oui, je suis en perte...", lâche-t-elle, avant d'interpeller l'animateur : "Ne me posez pas la question, oui je suis en perte". Sourire aux lèvres, l'ancienne compagne de Raymond Domenech explique ensuite qu'elle a misé sur une victoire de la France face à la Tunisie (un match finalement perdu par les Bleus), ce qui lui a fait perdre sa mise.

Inquiet face à ses révélations, Yann Barthès lui demande alors combien elle a perdu. "Je mets des 10 balles, mais c'est embêtant aussi. Que ce soit 1 euro ou 10 euros, ça me crispe. Il y a trop de surprises depuis le début de cette Coupe du monde", peste-t-elle. Et lorsque l'animateur lui demande si elle va continuer malgré ce constat, la réponse est claire : "Bien sûr !", conclut-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.