Emmanuelle Béart ne conçoit pas sa vie sans animaux : "C'est mon nid"

Emmanuelle Béart ne conçoit pas sa vie sans animaux : "C'est mon nid"
Emmanuelle Béart lors de la 74e édition du festival de Cannes, le 16 juillet 2021.

Vendredi 19 novembre 2021, Emmanuelle Béart a accordé une interview pour L'enfance de l'art. La comédienne s'est donc livrée sur son enfance, qui fut entourée d'animaux.

"C'est une petite maison dans un hameau, qui est collée à d'autres petites maisons. Il y a beaucoup de chiens, beaucoup de chats. Il y a des canards. Il y a des lapins. Il y a des goélands", se souvient Emmanuelle Béart, qui a accepté vendredi 19 novembre, de dévoiler une partie de son enfance à L'enfance de l'art, une émission diffusée sur Youtube. Celle qui a révélé être folle amoureuse de Dave étant jeune, a continué son récit, et a confié que les animaux avait droit à de meilleurs mets qu'elle lors des repas : "Moi je me souviens de ma mère préparant des grandes soupes pour les chiens, alors qu'elle nous faisait des crêpes Picard. Elle faisait des grandes, grandes soupes qu'elle préparait avec du riz, des pelures de légumes avec un grand soin et elle nous faisait des harengs fumés avec des pommes de terre vite fait. Elle a un amour des animaux."

"C'est un joyeux bordel"

En grandissant, ses amis les bêtes ne l'ont pas vraiment quitté, puisqu'elle a avoué avoir besoin d'eux à ses côtés : "Moi je dors avec mes chiens, mes chats. Je pense que j'ai le lapin quelquefois aussi. C'est mon nid. C'est super important. Je me fous totalement de savoir si c'est propre ou pas propre. Ce qui est important c'est d'être entourée de la chaleur de tous ces animaux. Tout ça, ce n'est pas dans une ferme." Une façon de vivre bien à elle, qui l'a quelque peu isolée des êtres humains : "C'est hyper stigmatisant. On ne peut amener personne. C'est un joyeux bordel, enfin joyeux pas toujours, mais c'est un sacré bordel."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.