Élodie Frégé "seule" et "à l'agonie" après la Star Academy : "J'ai eu envie de me foutre en l'air"

Élodie Frégé "seule" et "à l'agonie" après la Star Academy : "J'ai eu envie de me foutre en l'air"Exclusif - Elodie Frégé - 26ème édition du Festival des Avant-premières de Cosne-sur-Loire. © BestImage, JLPPA

, publié le 19 janvier 2023

Des années après sa victoire à la "Star Academy", Élodie Frégé garde des souvenirs assez mitigés de cette aventure. Invitée à se confier lors d'un épisode du podcast "Contre-addictions", la jolie rousse a notamment évoqué sa victoire et l'effervescence qui s'en est suivie...

En décembre 2003, la vie d'Élodie Frégé bascule complètement lorsqu'elle remporte la troisième saison de la Star Academy. Prise dans un tourbillon médiatique, la jeune femme alors âgée de seulement 21 ans ne sait plus où donner de la tête. Entre les interviews, les journées en studio, la préparation de la tournée et bien d'autres événements officiels, la gagnante n'a plus une minute à elle. Isolée, trop plébiscitée et épuisée, elle sombre...

Dans une interview accordée au podcast Contre-addictions, mis en ligne ce jeudi 19 janvier 2023, la chanteuse aujourd'hui âgée de 40 ans est revenue sur cette période en apparence glorieuse mais en réalité très compliquée à vivre.

Dès la sortie du château de Dammarie-les-Lys et dans les mois qui ont suivi, Élodie Frégé a souffert de la solitude et de la sur-médiatisation. "Ce truc d'appeler les pompiers, je l'ai vécu. (...) J'ai vécu ce truc d'être au bord, à l'agonie, de me dire, j'ai 22 ans, je suis toute seule chez moi, personne n'est libre, je vais crever et je ne peux même pas appeler ma mère parce que j'ai trop de pudeur... Qu'est-ce qui me reste à boire ? Un fond de vodka, ben je vais mettre du sirop et de l'eau dedans. Est-ce que j'ai des cachets, quelque chose, pour partir, éviter d'être dans cette réalité, dans cette solitude, d'avoir gagné cette émission et de me retrouver dans un appartement vide ?", témoigne-t-elle avec le recul.

J'appelle les pompiers sinon je vais mourir


Prise dans cet engrenage, bloquée par des contrats qu'elle a signés, Élodie Frégé se noie dans la peur "de ne pas survivre à cette solitude grandiloquente". Loin de sa famille et de ses amis, elle songe au pire et ce, à plusieurs reprises. "Cela m'a mise dans un trouble qui a fait que je me suis retrouvée dans ces situations où j'appelle les pompiers sinon je vais mourir. Je suis en tachycardie, j'ai eu envie de me foutre en l'air. Il y a vraiment eu des moments comme ça...", a-t-elle conclu.

Fort heureusement, depuis, l'eau a coulé sous les ponts. Aujourd'hui, Élodie Frégé est heureuse et épanouie aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle. En couple avec Grégory Nicolaïdis, elle ne compte cependant pas avoir d'enfants et assume totalement ce choix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.