Elizabeth II transfère officiellement une partie de ses fonctions à son fils

Elizabeth II transfère officiellement une partie de ses fonctions à son fils
La reine Elizabeth II d'Angleterre, accompagnée du prince Charles, prince de Galles, assiste à la parade de la Royal Company of Archers dans les jardins du palais de Holyroodhouse à Édimbourg au Royaume-Uni, le 30 juin 2022.

Des rumeurs circulaient à ce sujet depuis plusieurs jours... Désormais, l'info est officielle : Elizabeth II a bien cédé une partie de ses fonctions à son fils, le prince Charles. Un geste peu étonnant pour la monarque aujourd'hui âgée de 96 ans.

La reine a régné pendant 70 ans (rien que ça !) Seulement, voilà... Elizabeth II est désormais âgée de 96 ans et sa santé inquiète vivement. Pour cette raison, ses obligations et son emploi du temps au global ont été réaménagés. Au sein de son rapport annuel, Buckingham Palace a levé le voile sur ces changements qui impliquent nul autre que le prince Charles.

Le prince Charles endosse son rôle d'héritier du trône

Dès le 2 juillet 2022, The Sunday Telegraph mettait en lumière cette nouvelle organisation peu surprenante. Oui, la grand-mère de William et Harry peine de plus en plus à honorer ses déplacements et doit désormais employer une canne. Pour cela, elle ne devrait remplir ses fonctions de chef de nation uniquement si c'est "approprié ou nécessaire". Son dessein premier à présent ? Le document officiel indique qu'il s'agit d'"inspirer l'unité et l'identité nationale" ainsi que "la continuité et la stabilité" : un rôle "symbolique" donc. Ces détails devraient rassurer quant à la présence maintenue de la reine sur le devant de la scène britannique.

Bien sûr, grâce à cette nouvelle configuration, le prince Charles, qui récupère ses fonctions, réaffirme son statut d'héritier du trône. Pour rappel, dans l'ordre de succession, il précède son fils le prince William a.k.a. le duc de Cambridge et son petit-fils George.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.