Elizabeth II en danger ? Un homme s'est encore introduit à Windsor !

Elizabeth II en danger ? Un homme s'est encore introduit à Windsor !
La reine Elizabeth II au Parlement écossais à Édimbourg, le 2 octobre 2021.

La sécurité du château de Windsor laisserait-elle à désirer ? Selon les informations dévoilées par le quotidien britannique The Sun le 2 mai 2022, un homme se serait à nouveau introduit au domicile de la reine ! Un incident heureusement sans gravité mais qui remet grandement en question la qualité du service de sécurité de la famille royale...

Ce n'est pas la première fois qu'un homme parvient à pénétrer les lignes privées de la famille royale... On se souvient notamment d'une affaire retentissante, en juillet 1982, où un individu était entré par effraction dans la chambre de la reine à Buckingham Palace. Trente-neuf ans plus tard, en décembre 2021, un second homme, armé d'une arbalète, parvenait à forcer la sécurité du château de Windsor alors que la reine Elizabeth II y célébrait Noël en famille. Selon les informations dévoilées par The Sun, à peine quatre mois après le dernier incident, un troisième homme se serait introduit au domicile de la souveraine en se faisant passer pour un prêtre dénommé Père Cruise !

Un incident qui "fera l'objet d'une enquête approfondie"

Fait très grave : les troupes de la caserne Victoria - située à environ 500 mètres du château de Windsor - se seraient naïvement laissées duper et auraient même invité l'homme à passer du temps dans la caserne. "Il a passé la soirée à régaler les troupes avec des récits d'escapades militaires passées", peut-on lire dans les pages du quotidien britannique. Un beau récit qui a perdu de sa crédibilité lorsque le faux prêtre a "prétendu avoir été pilote d'essai de sièges éjectables". L'homme a alors été arrêté par la police locale de Thames Valley.

"Des officiers se sont rendus sur place et ont fait sortir l'intrus de la caserne. Aucune autre action n'a été requise", a récemment assuré un policier auprès du Guardian. Selon un porte-parole interrogé par la chaîne CBS News, cette affaire "fera l'objet d'une enquête approfondie". À noter que la monarque n'était heureusement pas présente lors de l'introduction puisqu'elle était dans sa propriété de Sandringham.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.