Eddy Mitchell et son rapport au sport : Johnny Hallyday, Cantona, les anecdotes croustillantes du crooner

Eddy Mitchell et son rapport au sport : Johnny Hallyday, Cantona, les anecdotes croustillantes du croonerExclusif - Eddy Mitchell - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche prochain" présentée par M.Drucker et diffusée le 5 décembre sur France 2. Le 23 novembre 2021 © Guillaume Gaffiot / Bestimage © BestImage, Guillaume Gaffiot

, publié le 24 janvier 2023

Célèbre pour ses chansons, Eddy Mitchell l'est également pour sa carrière d'acteur, où il a souvent eu des rôles physiques. Pourtant, son rapport au sport est complexe, mais bourré d'anecdotes, comme il l'a confié à L'Équipe.

Ils sont peu en France à avoir perdurés aussi longtemps qu'Eddy Mitchell, que ce soit dans la musique ou au cinéma. À 80 ans, celui que l'on surnomme Schmoll a une carrière prodigieuse, faite d'un nombre impresionnant de tubes et de plusieurs rôles marquants au cinéma. Césarisé en 1996, il a également joué dans À mort l'arbitre au côté du regretté Michel Serrault. Si l'on aurait pu penser que le crooner était tombé amoureux du football suite à cette expérience, ce n'est pas vraiment le cas. Plus attiré par le rugby, le mari de Muriel Bailleul n'est pas un aficionado de sport en général, pourtant, il a de nombreuses anecdotes à partager et il l'a fait ce 22 janvier dans L'Équipe.

Grand ami de Johnny Hallyday, avec qui il formait Les Vieilles Canailles (au côté de Jacques Dutronc), Eddy Mitchell a pourtant longtemps refusé d'accompagner son grand pote pour partager l'une de ses passions, la course automobile. Johnny a longtemps cherché à le persuader de monter en voiture avec lui lorsqu'il participait à des rallyes. "Il n'y est jamais arrivé. Je ne conduis pas et, quand je suis passager dans une bagnole, je ne m'occupe pas du terrain. Même comme copilote, j'aurais été très mauvais", admet le crooner, dont le petit-fils semble prêt à marcher dans ses pas.

La ville était bourrée de photographes avec des lunettes noires et un béret pour faire croire qu'ils étaient français
Lors du tournage du film Le Bonheur est dans le pré, Eddy Mitchell donne la réplique à Éric Cantona, alors idole absolue à Manchester et au sommet de sa gloire. Il rencontre également Joël, le frère du "King" et si tout se passe bien entre eux, un petit détail étonnant va les éloigner. "Les deux frangins étaient formidables. On s'est bien entendus. Mais là où ça s'arrêtait, c'est qu'eux étaient très karaoké et moi pas du tout", raconte Schmoll aujourd'hui. Un tournage particulier pour l'interprète de Couleur menthe à l'eau, puisque les tabloïds anglais épiaient alors les moindres faits et gestes de Cantona. "La ville était bourrée de photographes avec des lunettes noires et un béret pour faire croire qu'ils étaient français", se souvient-il amusé.

S'il n'est pas le plus grand amateur de sport, Eddy Mitchell a néanmoins de merveilleuses anecdotes à raconter !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.