Donald Trump critique la famille royale : "Je ne suis pas fan de Meghan Markle"

Donald Trump critique la famille royale : "Je ne suis pas fan de Meghan Markle"
Donald Trump lors d'une conférence de presse à New York, le 9 janvier 2017.

Invité dans l'émission britannique Piers Morgan Uncensored, le 25 avril 2022, l'ancien président des États-Unis, Donald Trump, a avoué ne pas être un grand supporter de l'épouse du prince Harry.

Malgré sa défaite lors de la dernière élection présidentielle américaine, Donald Trump continue de rôder dans le paysage médiatique et de faire les choux gras des émissions conservatrices. Invité par le présentateur anglais Piers Morgan, figure controversée en Grande-Bretagne et détracteur notoire de Meghan Markle, le père de Ivanka Trump n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour manifester son propre dédain envers la duchesse du Sussex.

"Je pense qu'elle a été impolie envers la famille royale"

Spécialiste des propos et gestes déplacés envers la gente féminine, le prédécesseur de Joe Biden n'avait par le passé pas hésité à qualifier sa concitoyenne américaine de "méchante femme". Cette fois-ci, Donald Trump a surenchéri en déclarant : "Je ne suis pas fan de Meghan. Je ne suis pas fan et j'avais raison depuis le début. Je pense qu'elle a été impolie envers la famille royale et en particulier envers la reine." Mais ce n'est pas tout, car selon les dires de l'époux de Melania Trump, l'ancienne actrice de "Suits" manipulerait son époux : "Je me demande ce qu'il va se passer quand Harry va se rendre compte qu'il est manipulé, ou qu'elle va se rendre compte qu'elle aime une autre personne ? Je me demande vraiment ce qu'il va se passer ?"

Plus encore, l'ancien président a critiqué la manière dont Elizabeth II avait géré la décision du couple de quitter leurs fonctions royales : "C'est probablement la seule chose sur laquelle je ne suis pas d'accord avec la reine, elle aurait dû leur dire : 'Si c'est votre choix, très bien ! Mais vous ne pouvez plus porter vos titres maintenant.'", a déclaré Donald Trump. Ça tombe mal, elle ne lui avait pas demandé son avis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.