Dominique Tapie ruinée ? Sophie Tapie monte au créneau et fait une mise au point

Dominique Tapie ruinée ? Sophie Tapie monte au créneau et fait une mise au point
Sophie Tapie à l'avant-première de "Flashdance" au Théâtre du Gymnase à Paris, le 20 octobre 2014.

C'est un coup de poignard dans le dos pour la famille Tapie. Paris Match a dévoilé jeudi 10 février 2022, une enquête sur la situation financière soi-disant catastrophique de Bernard Tapie et des dettes qu'il aurait laissé à sa veuve Dominique. Des révélations qui n'ont pas plu à Sophie Tapie.

Ce jeudi 10 février, Sophie et Dominique Tapie s'en souviendront longtemps. Paris Match a dans son dernier numéro en kiosque, dévoilé une enquête rédigée par la journaliste Sophie Déserts. Cette dernière a fait part des dettes qu'aurait laissé Bernard Tapie à son épouse, alors que le couple n'aurait "même plus de cartes bleues ni de chéquiers" depuis 2015, comme l'a expliqué l'enquêtrice mercredi 9 février, sur le plateau de C à vous. Des déclarations qui n'ont pas vraiment plu à Sophie Tapie qui a tenu à s'exprimer sur son compte Instagram. "Oh toi l'autrice si prodigieuse, comment es-tu tombée si bas ? Huit pages glacées si laborieuses, si loin de tes livres d'autrefois", a-t-elle débuté dans un texte mis en ligne quelques heures après la publication du magazine.

"Toi l'audacieuse"

La chanteuse a ensuite expliqué les dégâts que les mots de la journaliste ont suscité sur l'état psychologique de son entourage : "Je t'imaginais plus talentueuse, la plume serrée entre trois doigts. Voilà une arme bien dangereuse qui peut faire tant de dégâts. Une mitraillette d'encre poisseuse, qui éclabousse, qui souille, qui broie. Qu'importe salir, toi l'audacieuse, tu vises la légion des coups bas." Pour terminer, la fille de l'ancien président de l'OM a tenu à montrer le manque de respect de la journaliste : "Ah toutes ces belles infos juteuses cueillies à la main depuis des mois, pour toi elles semblent délicieuses, mais en écoeurent plus d'un crois moi. Car l'âme des gens, elle, n'est pas creuse, et la dignité ne s'achète pas. La souffrance est souvent silencieuse, et par pudeur elle ne s'étale pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.