Disparition de Dani : Étienne Daho sort du silence dans un hommage poignant

Disparition de Dani : Étienne Daho sort du silence dans un hommage poignant
Dani et Étienne Daho en duo lors d'une prestation pour la soirée "Tapis Rouge, Spécial fin d'année" à Paris, le 27 novembre 2001.

C'est une triste semaine qui commence pour la planète people... Décédée le lundi 18 juillet 2022 des suites d'un malaise, l'actrice et chanteuse Dani a rejoint les étoiles. Sur les réseaux sociaux, les hommages pleuvent évidemment, dont celui du chanteur Étienne Daho, avec qui la septuagénaire avait enregistré un titre devenu culte en 2001.

Si les circonstances de sa mort restent encore un peu flou, Dani est bel et bien partie... Chanteuse charismatique à la voix grave mais suave, l'artiste avait une riche carrière à son actif et de nombreuses collaborations restées mythiques. Parmi elles, son duo avec Étienne Daho sur le titre Comme un boomerang restera à jamais gravé. Pour le chanteur, cette disparition soudaine est une douleur incommensurable. "Nous nous sommes encore parlé hier soir. Tu étais à fond sur le projet ton prochain album et tu voulais qu'on l'enregistre ensemble. Le titre 'Attention, départ !' comme une prémonition. Je n'y voyais qu'un nouveau chapitre...", a-t-il écrit sur Instagram en légende d'une photo laissant apparaître le visage de la chanteuse dans ses jeunes années.

"Tant de souvenirs, de rires, d'amitié et de musique me reviennent"

Dévasté par la nouvelle, l'artiste n'a pas tari d'éloges pour rendre hommage à son amie. "Tant de souvenirs, de rires, d'amitié et de musique me reviennent. (...) Toi l'inclassable, libre, si jeune. Mannequin, actrice, meneuse de revue, chanteuse, rosiériste. Tu as tout fait avec l'élégance des dilettantes, surfant, hors des clous, sans te laisser enfermer dans les cases dans lesquelles on voulait t'enfermer, charmant ton monde de ta malice et de ta voix grave, sensible, planquée dans les volutes de fumée de tes cigarettes. Si rock, mais toi pour de vrai", a-t-il ensuite conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.