Diam's : ses confidences poignantes sur sa dépression et sa tentative de suicide

Diam's : ses confidences poignantes sur sa dépression et sa tentative de suicide
Diam's en concert lors du 19e Festival des Vieilles Charrues à Carhaix, le 16 juillet 2010.

Voilà plus d'une dizaine d'années que Diam's a définitivement posé son micro pour retrouver la paix dans l'anonymat. Mais depuis quelques semaines déjà, l'ancienne rappeuse sort quelque peu de l'ombre pour témoigner sur son parcours. Longtemps en proie à une profonde dépression, l'artiste s'est livrée comme jamais dans l'émission Sept à Huit, ce dimanche 26 juin 2022.

Elle a beaucoup souffert et pourtant, très peu de gens étaient au courant de sa détresse. Même au plus haut sommet de sa carrière, Diam's n'était pas heureuse... Le 30 septembre 2012, elle surprend tout le monde en s'affichant voilée dans l'émission Sept à Huit où elle annonce officiellement la fin de sa carrière de rappeuse. Après de longues années de silence radio, c'est la même émission qu'elle choisit pour accorder sa première interview en dix ans. Désormais apaisée, elle évoque sa dépression comme jamais. "J'essaye de me battre contre un vent très, très fort, qui cherche à m'amener vers la mort. (...) Tout est intérieur, c'est une immense dépression qui devient un immense désespoir... Et ce vide intérieur je ne l'oublierai jamais de ma vie", a-t-elle expliqué avec émotion.

"Je me posais des question déjà très jeune"

Terriblement mal dans sa peau, Diam's tente de mettre fin à ses jours. Un acte désespéré qu'elle avait déjà tenté dans sa jeunesse... Marquée à vif par l'absence de son père, elle développe très vite une hypersensibilité profonde. "Je me posais des question déjà très jeune, je me questionnais sur les injustices, la méchanceté des uns, l'ingratitude des autres... Je souffrais énormément de l'absence de mon père, mais ce n'était pas le seul problème de ma vie", a-t-elle ensuite précisé.

C'est par le plus grand des hasards que la jeune fille découvre l'écriture et le rap. "Quand j'ai 14 ans et que je me réveille de ma tentative de suicide, j'ai écrit un texte que je vais sortir des années et des années plus tard, et effectivement à ce moment là je me rends compte que ça me fait du bien d'écrire. C'est comme un petit refuge. Je prends un papier et un stylo et ça me fait du bien", a-t-elle raconté. Heureusement, la jeune maman est aujourd'hui bien plus libre et apaisée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.