Décès de Dani : retour sur le plus grand regret de sa vie

Décès de Dani : retour sur le plus grand regret de sa vie
Dani lors d'un concert au Bataclan à Paris, le 30 avril 2004.

La chanteuse et actrice Dani a tristement quitté ce monde le 18 juillet 2022 comme l'a annoncé l'AFP dès le 19 juillet. Tout au long de sa carrière, l'artiste affirmait ne pas nourrir le moindre regret, à l'exception de ses rapports avec ses fils...

Chanteuse populaire, actrice ayant pris part à la Nouvelle Vague, autrice de trois ouvrages... La carrière de Dani était on ne peut plus riche. Celle qui chantait le titre Comme un boomerang avec Étienne Daho a également vécu une vie mouvementée en coulisses. Pendant deux décennies, elle partage sa vie avec le photographe Benjamin Auger. Très tôt, elle décide d'élever son fils Emmanuel et accueille également leur enfant, Julien.

"Emmanuel est entré dans ma vie alors qu'il n'avait que quatre mois. Je l'ai élevé comme mon fils", racontait-elle à Gala en 2016, avant de poursuivre : "et pour qu'il reste avec moi, j'avais besoin qu'il y ait un lien 'scellé' entre nous. Il fallait donc que l'on ait un autre enfant avec Benjamin." Cet enfant, Julien, naît cinq ans plus tard. Et celle qui affirmait en 2020 au JDD : "Quand je fais le bilan, il me semble que ma vie a été chaotique, mais je n'ai aucun regret, même pour la drogue.", avouait pourtant avoir quelques remords au sujet de ses fils.

"Ils ont dû se construire par eux-mêmes"

Dans ce même entretien accordé au JDD, elle confessait au sujet de ses enfants : "Malgré une éducation pleine d'amour, ils ont dû se construire par eux-mêmes. Ce qu'ils sont devenus, c'est à eux seuls qu'ils le doivent." Déjà en 2016 auprès de Gala, elle déclarait sans filtre : "Je pleure tous les jours parce que je ne les vois pas assez". Elle laisse donc derrière elle ses deux fils et ses petits-enfants qui la choyaient : "ils prennent soin de moi comme si j'étais grabataire", révélait-elle avec amour et humour. Elle avait 77 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.