Dany Boon angoissé par le Covid : "Je prenais la température de tout le monde"

Dany Boon angoissé par le Covid : "Je prenais la température de tout le monde"
Dany Boon lors du photocall du film "8, rue de l'Humanité", qui évoque le confinement de 2020.

Lors d'une interview accordée à l'émission Sept à Huit dimanche 10 octobre 2021, le comédien Dany Boon s'est confié sur son expérience du confinement. Il a ainsi évoqué l'angoisse constante qui le tenaillait et les nombreuses manies qui l'ont fait devenir hypocondriaque.

À l'occasion de la sortie de son nouveau film "8, rue de l'Humanité", le réalisateur et comédien Dany Boon s'est confié dans un portrait diffusé ce dimanche sur TF1, dans l'émission Sept à Huit. Celui qui avait apporté son soutien au personnel médical dans une vidéo lors du premier confinement s'est fendu de quelques anecdotes sur cette période, notamment sur son propre comportement. L'acteur avoue être devenu, avec l'apparition du Covid, un véritable hypocondriaque. "Le gel hydroalcoolique, je me désinfectais le visage avec", explique t-il face à la caméra. "Ce qui est complètement débile et qui n'est pas une bonne idée parce que ça brûle".

Une angoisse constante et quotidienne

Pour celui qui a vécu des années difficiles dans sa jeunesse, l'arrivée du Covid et de la pandémie mondiale a été source d'angoisse constante. "Comme le facteur température était très important, je prenais la température de tout le monde. J'avais un pistolet, un thermomètre... Je devais changer de pile tous les trois jours" avoue t-il. "Je prenais la température de tout le monde, tout le temps. Au bout d'un moment ça a énervé mes proches, donc j'ai enlevé le petit bip... J'ai réussi à le trouver dans le menu. Du coup, je prenais de nuit, quand les personnes dormaient. C'est vrai en plus, c'est horrible. J'ai honte !".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.