Danièle Évenou sur son confinement : "Je me suis mise à aimer boire toute seule"

Danièle Évenou sur son confinement : "Je me suis mise à aimer boire toute seule"
Daniele Évenou lors de la présentation en avant-première de "The Gazelles" à l'Unesco à Paris, le 24 novembre 2017.

Le 10 juin 2021 dans Les Grosses Têtes, Danièle Évenou a évoqué la façon dont elle avait traversé le confinement du printemps 2020. L'actrice, qui avait momentanément perdu son permis de conduire en juin 2019 pour conduite en état d'ébriété, ne semble pas avoir modifié son rapport aux boissons alcoolisées.

Si elle s'est découvert une passion pour le jardinage pendant le confinement, Danièle Évenou a aussi, de son propre aveu, beaucoup bu durant cette période. "Pendant le confinement, moi, il n'y avait pas d'heure !", a-t-elle d'abord lancé sur RTL avant de répondre affirmativement à Christine Bravo, qui lui demandait si elle était vraiment "bourrée du matin au soir".

"Le bruit du bouchon me mettait dans un état..."

"Je bois. Mais je me suis mise à boire ! Le bruit du bouchon me mettait dans un état... Je n'ai pas de honte à le dire. (...) Je me suis mise à aimer boire toute seule. Moi, j'ai une amie qui boit plus que moi, mais elle ne peut pas boire toute seule. Alors pendant le confinement, à travers champs elle venait à quatre pattes pour pas qu'on la voit. J'ai bu beaucoup. Tout. Du vin, du champagne...", a poursuivi celle qui a perdu son compagnon en 2018. "Un jour, même Sophie Garel, qui savait que je n'allais pas bien, m'a fait déposer - parce qu'on me déposait, comme si j'étais un animal étrange - des bouteilles", a-t-elle ajouté.

À un moment, la comédienne qui craignait un "cancer du foie" en raison de sa consommation d'alcool s'est fait faire une prise de sang. Cependant, rien n'a été décelé. "Je m'en sors bien", a-t-elle conclu.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.