Daniel Lévi revient sur sa carrière et évoque son "syndrome de l'imposteur"

Daniel Lévi revient sur sa carrière et évoque son "syndrome de l'imposteur"
Daniel Lévi lors du concert SOS Racisme donné sur le Champ de Mars à Paris, le 14 juillet 2011.

Qui ne se souvient pas de la sublime voix de Daniel Lévi lorsqu'il faisait partie de la comédie musicale Les Dix Commandements ? Alors que la France entière l'idolâtrait, le chanteur souffrait, dans l'ombre, d'un vif sentiment d'illégitimité. Dans un entretien accordé à Gala et publié le jeudi 24 février 2022, l'interprète est revenu sur cette période compliquée pour lui.

Malgré sa voix puissante et le succès fulgurant qu'il a rencontré au début des années 2000, Daniel Lévi n'a pas su faire face. Convaincu de ne pas avoir sa place dans le monde de la musique, celui qui souffre actuellement d'un cancer n'a pas cherché à se battre face aux grandes figures de la musique française. "Je n'ai pas su m'imposer. J'avais le syndrome de l'imposteur, je m'excusais d'être là, passant pour un type arrogant alors que j'étais juste timide. Un jour, je me suis retrouvé dans une loge avec Julien Clerc, Francis Cabrel... J'avais une voix de dingue, un énorme tube, j'étais au sommet, mais je ne me sentais pas à égalité avec eux", a-t-il raconté dans les colonnes du magazine Gala.

"Je vais attaquer un protocole d'immunothérapie"

Pourtant, l'interprète de L'envie d'aimer a longuement été encouragé par certains chanteurs, dont Patrick Bruel, considéré comme "un ami de longue date". Mais à ses côtés, Daniel Lévi a préféré rester dans l'ombre pour mettre son acolyte en lumière. "Je l'ai toujours accompagné au piano et lui, il a su être audacieux, trouver l'équation pour s'imposer. Pas moi... c'est comme ça", a-t-il déploré.

Aujourd'hui un peu plus discret bien que toujours actif dans la musique, Daniel Lévi se concentre sur le cancer qui le ronge. Un combat acharné qui semble d'ailleurs prendre le bon chemin. "Je me suis soigné, je me soigne. La maladie est stable. J'arrête la chimio qui m'a fatigué. Je vais attaquer un protocole d'immunothérapie pour booster mon système immunitaire. Et je cible les trucs qui ne vont pas : les poumons. C'est pour ça que je tousse un peu", a-t-il expliqué pour conclure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.