Crimes sexuels : Flavie Flament évoque sa "lutte épuisante" face à la loi

Crimes sexuels : Flavie Flament évoque sa "lutte épuisante" face à la loi
Flavie Flament à l'avant-première du film documentaire "16 levers de soleil" au cinéma Le Grand Rex à Paris, le 25 septembre 2018.

Invitée de l'émission Quotidien sur TMC, lundi 25 janvier 2021, pour aborder la polémique de la loi sur le consentement sexuel, Flavie Flament est revenue sur la "lutte épuisante" qu'elle mène depuis des années face à la loi pour aider les victimes de crimes sexuels.

En 2016, Flavie Flament dévoilait avoir été violée à l'adolescence par le photographe, aujourd'hui défunt, David Hamilton, dans son livre "La Consolation". Depuis, la présentatrice n'a eu de cesse de se battre pour les victimes de crimes sexuels. C'est d'ailleurs pour réagir à la proposition de loi adoptée par le Sénat visant à abaisser l'âge du consentement que Flavie Flament était l'invitée de Yann Barthès. L'occasion pour elle, qui vient de poster une photo d'elle sur les réseaux sociaux à l'âge de 13 ans en signe de protestation, de revenir sur un autre projet de loi. Un combat précédent et victorieux.

"Le mur froid de la législation"

À l'époque, Flavie Flament avait été chargée de mission par Laurence Rossignol, ex-ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, afin de plaider pour un allongement du délai de prescription des viols commis sur des mineurs. Ce combat l'avait emmenée jusqu'à L'Elysée devant les Présidents de la République Emmanuel Macron et son prédécesseur François Hollande. "Cela a été épuisant. C'est une lutte épuisante. Ça a été deux ans de combats pour allonger ces délais de prescription. On a obtenu un allongement de 20 à 30 ans après la majorité. Mais c'est vrai que c'est épuisant, car on est confrontés au mur froid de la législation. On a déjà obtenu 30 ans ce qui est le maximum de la prescription aujourd'hui, mais ça maintenant, ce sont d'autres qui s'en chargent". Le prochain combat de Flavie Flament ? Relever le seuil de non-consentement de 13 à 15 ans. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.