People

Coupe du Monde : La FFF et les Bleus vont toucher le pactole malgré la défaite, leurs primes dévoilées

Entraînement de l'équipe de France de football, à l'avant-veille de la finale contre l'Argentine lors de la Coupe du Monde au Qatar. © JB Autissier/Panoramic/Bestimage © BestImage, JB Autissier/Panoramic

C'est un lot de consolation qui a belle allure. Malgré leur immense déception dimanche 18 décembre après leur défaite contre l'Argentine (3-3, 4-2 aux T.A.B) en finale de la Coupe du monde de football, les Bleus de Didier Deschamps toucheront le jackpot. Car, d'après les informations du Figaro, la Fédération Française de Football (FFF) vient d'empocher 28,5 millions d'euros suite au brillant parcours des tricolores. Une belle somme, qui reste bien évidemment inférieure à celle octroyée à la victorieuse Argentine, qui recevra 40,2 millions d'euros suite à son sacre.

Ce qui représente d'ailleurs 8 millions de plus que la prime accordée aux Bleus en 2018, lorsqu'ils offraient une deuxième étoile à la nation. Car les recettes de la FIFA ont été plus fructueuses durant ce mondial. L'instance internationale redistribuera notamment 411,8 millions aux trente-deux sélections présentes au Qatar contre 322 millions à celles présentes en Russie. A noter que la FFF avait simplement budgété une place de son équipe en quarts de finale, ce qui signifie que, cet objectif étant largement dépassé, elle recevra bien plus d'argents que prévu. Une belle somme qui permettra notamment à l'instance, comme à son habitude, d'en reverser une grande partie au monde amateur.

295 000 euros par personne

Et en ce qui concerne la prime des joueurs de l'équipe de France, elle représentera 30% des sommes perçues par la FFF, ce qui fait 295 000 euros par personne. Une récompense qui aurait pu monter jusqu'à 400 000 euros si les Bleus avaient été sacrés, mais qui reste cependant très belle. Négociée par les cadres de l'effectif, elle visera les 26 joueurs initialement sélectionnés, dont Karim Benzema et Lucas Hernandez, forfaits prématurément pour le tournoi pour cause de blessures.

Ajoutons également à cette gratification financière les primes de compétitions. Une somme souvent reversée par les joueurs à des associations caritatives. Ce fut notamment le cas de Kylian Mbappé en 2018 avec Premiers de Cordée, association dont il est le parrain, qui propose régulièrement et gratuitement des animations sportives auprès des enfants hospitalisés. Reste à savoir s'il reproduira ce geste cette année, lui qui a été brillant hier malgré la défaite, ce qui n'a pas empêché les Argentins de le chambrer avec une minute de silence.

publié le 19 décembre, Bertrand Bielle, Purepeople

Liens commerciaux