Corinne Touzet, en colère contre les clichés !

Corinne Touzet, en colère contre les clichés !
Corinne Touzet en colère.

En France, ce n'est pas toujours facile de se faire un nom, que ce soit au cinéma, au théâtre ou à la télévision. Alors, lorsqu'en plus on souhaite passer de l'un à l'autre, c'est encore plus compliqué. En cause ? Un problème de légitimité absurde, qui devrait disparaître au fil du temps, tant les frontières entre les différents arts se fait de plus en plus mince. Pour autant, certains préjugés ont encore la peau dure, comme l'explique Corinne Touzet. Lors d'une interview pour TéléStar, la comédienne revient sur l'étiquette petit écran et actrice de télévision, qu'elle traîne depuis de nombreuses années, suite à son rôle dans Une femme d'honneur. Elle raconte : "Ça m'énerve au plus haut point. C'est une appellation qui à mes yeux ne veut rien dire et donc je me bats contre ça depuis plus de 25 ans. On est des acteurs point barre. Moi, je viens du théâtre, j'ai appris mon métier sur scène pendant des années, et j'ai fait ça avant d'arriver à la télévision". Elle poursuit : "Les gens du métier ont des a priori sur nous et surtout, ils ne nous connaissent pratiquement pas, ou très mal. Et ça, c'est grave. C'est grave !".

Il faut dire que les succès de Corinne Touzet ne se limitent pas à la télévision. Elle triomphe également au théâtre, notamment avec la pièce Une journée particulière. "C'est une grande joie, une grande fierté pour nous d'être arrivés jusqu'au bout en ayant en plus les gens dans la salle", confie-t-elle. Il faut dire que si ce projet s'est concrétisé, c'est surtout grâce à sa détermination : "Pendant pratiquement trois ans, j'ai démarché tous les gens de la terre. Et puis comme je suis têtue comme une mule, et que tout le monde m'a dit non, j'ai dit : 'hop hop hop ce n'est pas grave, on va le faire toute seule'". Une preuve supplémentaire que les étiquettes ne collent jamais à la réalité !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.