Corinne Masiero victime d'inceste mais apaisée depuis sa prise de parole

Corinne Masiero victime d'inceste mais apaisée depuis sa prise de parole
Corinne Masiero lors du photocall à la 46e cérémonie des César à l'Olympia à Paris, le 12 mars 2021.

Dans un long entretien accordé au Parisien et publié le lundi 26 septembre 2022, Corinne Masiero se livre sans filtre sur le terrible inceste qu'elle a subi au cours de son enfance. Désormais libérée de ce fardeau, l'actrice n'a plus peur de se montrer telle qu'elle est et souhaite donner de la voix au nom de toutes les autres victimes qui n'osent pas parler...

Lorsqu'elle était jeune, Corinne Masiero s'est faite agresser sexuellement par un membre de sa famille. Si elle avait gardé le silence jusqu'ici, l'actrice française a enfin décidé de se livrer. C'est donc au travers d'un documentaire diffusé sur France 3 le 26 septembre que celle qui s'est mise à nue sur la scène des César a choisi d'ouvrir son coeur. Une prise de parole qui a eu un effet immédiat sur elle. "C'est comme si on m'avait retiré trois tonnes de parpaing... Je me souviens m'être retrouvée en larmes à une séance de psy parce que j'avais réussi à dire cette phrase : 'je suis une femme'. Cela peut sembler anodin mais cela voulait dire 'j'ai le droit d'exister, je suis aussi une guerrière, je ne suis pas morte'", a-t-elle expliqué dans les colonnes du Parisien.

"Je ne voulais pas séduire"

Traumatisée, l'ancienne SDF a longtemps choisi de se cacher. "Mon fonds de commerce dans ma vie personnelle comme professionnelle, c'était la laideur. Et j'en rajoutais des caisses car il fallait m'accepter comme j'étais. Je ne voulais pas séduire et je me l'interdisais. Pourquoi ? On est plein de culpabilité. On se venge sur notre corps en le gavant ou en ne bouffant rien. En étant moche pour être certaine de ne plus attirer son agresseur. Quand on comprend qu'on est victime, tous ces interdits pètent", a-t-elle conclu désormais pleine d'espoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.