Claude Lelouch peiné par la disparition de "Bébel" : "Tous mes potes partent"

Claude Lelouch peiné par la disparition de "Bébel" : "Tous mes potes partent"
Claude Lelouch au village des Internationaux de France de tennis de Roland Garros à Paris, le 11 juin 2021.

Depuis deux jours, les hommages à Jean-Paul Belmondo fusent de toute part. Véritable légende du cinéma français, Bébél était un homme passionné et passionnant, idolâtré par le public mais aussi par ses collègues. Invité dans l'émission C à Vous, Claude Lelouch, qui a travaillé avec l'acteur a de nombreuses reprises, n'a pas pu caché sa peine.

Le 6 septembre 2021, le monde du cinéma français perdait l'une de ses légendes, Jean-Paul Belmondo. Une disparition qui affecte toute une génération de copains dont fait partie Claude Lelouch. Invité à se confier sur le plateau de C à Vous au lendemain du décès de son ami, le réalisateur a évoqué ses tendres souvenirs avec beaucoup d'émotion. "On assistait à des repas, on racontait toujours les mêmes choses. (...) On prenait du plaisir à radoter, vous savez. Quand on radote, ça veut dire qu'on est sûrs de quelque chose, au moins. Quelle merveille. Ça me manque...", a-t-il raconté les larmes aux yeux.

"Ça commence à bien faire"

Bien que dévasté par le décès de son fidèle ami, Claude Lelouch n'a pas d'autre choix que de faire un deuil de plus. "Vous savez, Johnny Hallyday, lui (Jean-Paul Belmondo, ndlr), Lino, Jacques Brel, ça commence à bien faire. Tous mes potes partent...", a-t-il publiquement constaté avec une profonde tristesse. Qu'à cela ne tienne, le célèbre réalisateur gardera un souvenir impérissable de son acolyte. Un homme drôle et bon qui "était à lui tout seul une cour de récréation", un homme dont "le sourire méritait tous les discours de la Terre", un homme qui savait "faire rire, pleurer et filer la chair de poule". Un acteur de génie, certes, mais aussi et surtout un ami dont le "second métier était justement d'être copain"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.