Clara Morgane dit ce qu'elle n'a pas voulu faire dans Les Reines du shopping

Clara Morgane dit ce qu'elle n'a pas voulu faire dans Les Reines du shopping
Clara Morgane au salon du livre, à Paris, le 17 mars 2018.

Alors qu'elle apparaît cette semaine dans Les Reines du shopping, Clara Morgane a accordé une nouvelle interview à Télé-Loisirs le 2 décembre 2021. La présentatrice a expliqué les motivations qui l'ont conduite à participer au programme tout en revenant sur la condition qu'elle avait imposée à la production pour participer à l'émission.

Présente dans Les Reines du shopping aux côtés de Anggun et Frédérique Bel, c'est au tour de Clara Morgane de tenter de relever le défi shopping de la semaine, le 3 décembre. Si elle avoue ne pas regarder l'émission, la présentatrice fan de ski explique avoir décidé d'y participer, notamment parce que cela lui permet d'accorder de la visibilité à la fondation Le Refuge qui vient en aide aux jeunes issus de la communauté LGBT+. "L'enjeu de gagner était symbolique pour moi. Le fait de médiatiser, de parler de leurs combats à une heure de grande écoute, c'était une victoire", déclare Clara Morgane.

Une requête très claire effectuée auprès de la production

Elle explique que son choix a également été motivé par une deuxième raison : "Dès qu'il y a une association de femmes ouvertes d'esprit, de bienfaitrices, bienveillantes, j'en suis. Je suis une amoureuse des femmes." C'est sans doute pour cela que l'animatrice dit s'être montrée très claire avec la production en refusant de tacler ses adversaires lors des scènes de confessionnal : "Évidemment que je n'allais pas tacler des personnalités que je connaissais et dire qu'elles étaient mal habillées. L'intérêt de cette semaine c'était surtout de se démarquer, de se différencier pour rigoler ensemble. (...) En tout cas, je n'ai dénigré personne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.