Claire Chazal : "Je suis hypocondriaque"

Claire Chazal : "Je suis hypocondriaque"
Claire Chazal lors du photocall de la présentation de la nouvelle dynamique 2017-2018 de France Télévisions à Paris, le 5 juillet 2017.

Invitée de On n'est pas couché, samedi 5 mai 2018, l'ancienne star du JT de TF1 s'est épanchée sur ses angoisses et ses craintes. Des peurs qu'elle doit, entre autres, à sa mère.

Dans son dernier ouvrage "Puisque tout passe" sorti le 2 mai dernier (éd. Grasset), elle livre des "fragments de vie". À l'occasion de cette parution, Claire Chazal a accepté l'invitation de Laurent Ruquier. Sur le plateau de On n'est pas couché, elle est revenue sur ses angoisses, qu'elle explique avoir hérité en partie de sa figure maternelle. "Il y avait aussi des phobies chez ma mère. Ça se transmet aussi ces peurs. La peur, c'est ce qui se transmet le plus au fond. Et, voyant le visage de ma mère, je savais qu'elle était mal", s'est-elle souvenue. Et de poursuivre : "J'ai associé ça après aussi à ma propre vie. Je me suis mise aussi à avoir mes propres inquiétudes."

"Une batterie d'examens" au moindre doute

Parmi ces inquiétudes, il en est une qui est plus importante que les autres : la maladie. "Je suis hypocondriaque", a effectivement assuré la journaliste de 61 ans actuellement à la tête de l'émission Entrée Libre sur France 5, avant de préciser : "Je me soigne en faisant des examens personnels."

Tout comme Denis Brogniart, Xavier Dolan ou encore Michel Drucker, Claire Chazal s'inquiète rapidement et préfère prévenir que guérir, quitte à envisager le pire. "Dès que j'ai un doute, je fais faire une batterie d'examens", a-t-elle confié avant d'ajouter : "Je vais à peine consulter un médecin." "Je me rassure en vérifiant que je n'ai rien dans le sang ou les poumons", a-t-elle finalement avoué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.