Christine Bravo : après une croisière "cauchemardesque", elle exprime sa colère

Christine Bravo : après une croisière "cauchemardesque", elle exprime sa colère
Christine Bravo lors de la conférence de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris, le 14 septembre 2016.

Les stars aussi peuvent connaître de grosses galères. En chemin vers Marseille à bord d'un bateau cargo, Christine Bravo a expérimenté quelques mésaventures sur lesquelles elle s'est confiée le 24 juillet 2022 sur son compte Instagram.

Désormais bien installée en Corse, Christine Bravo profite de sa nouvelle vie aux côtés de son mari Stéphane Bachot, à qui elle a récemment dit oui. Puisque coupée de la métropole par la mer, l'animatrice doit régulièrement effectuer des allers-retours. Plutôt que de prendre l'avion, Christine Bravo a préféré, le 24 juillet dernier, prendre un bateau cargo pour la mener jusqu'à Marseille. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. En effet, en raison d'une panne de climatisation ne pouvant être résolue et d'absence de ventilateur, le trajet est rapidement devenu insupportable, comme elle l'a confié dans une story Instagram. "Je viens de descendre dans ma couchette, dans ma cabine, et c'est une fournaise..., constatait-elle alors, avant de s'exclamer : Le cauchemar commence ! Il y a 12 heures de traversée. À l'intérieur du restaurant et du bar, c'est même pas respirable."

"On s'est tous retrouvés avec matelas et couettes sur le pont"

Quelques heures plus tard, l'acolyte de Laurent Ruquier a de nouveau donné des nouvelles, encore une fois mauvaises : "Bon on va pas se mentir, la nuit sur ce bateau (...) a été cauchemardesque ! 40 degrés dans les cabines." Et d'expliquer : "Personne n'a pu y dormir. On s'est tous retrouvés avec matelas et couettes sur le pont." À la suite de ces événements, fatiguée et énervée, Christine Bravo a fustigé "la Compagnie" qui "n'a pas proposé le remboursement des cabines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.