Christian Quesada transformé, "silhouette épaissie" : des photos à la prison de Perpignan dévoilées

Christian Quesada transformé, "silhouette épaissie" : des photos à la prison de Perpignan dévoiléesChristian Quesada a vu sa liberté conditionnelle remise en cause dûe à des manquements. Le condamné pour pédopornographie a été aperçu par Voici dans un look différent. © BestImage, Cédric Perrin

, publié le 14 octobre 2022

L'ex-star des "12 Coups de midi" Christian Quesada, condamné pour pédopornographie et incarcéré à nouveau le mois dernier pour non-respect du suivi socio-judiciaire, a été pris en photos alors qu'il se trouvait menotté avec des policiers dans la maison d'arrêt de Perpignan, affichant sa nouvelle apparence physique.

Le magazine Voici révèle dans son édition du 14 octobre 2022 des photographies de Christian Quesada, prises alors qu'il se trouvait aux côtés de policiers à la maison d'arrêt de Perpignan. C'est là qu'il se trouve incarcéré depuis le 26 septembre dernier pour "manquements" aux obligations de sa libération conditionnelle obtenue en mars 2021, a été condamné à une peine de prison d'un mois ce jeudi 6 octobre.

L'ancien champion des 12 Coups de midi, tombé pour détention d'images pédopornographiques, qui vivait reclus dans le Sud, avait été condamné à trois ans de prison pour détention et diffusion d'images pédopornographiques et corruption de mineures. Christian Quesada, 58 ans, avait changé de style, pour mieux passer inaperçu certainement, portant une barbe épaisse et les cheveux longs. Désormais à la prison de Perpignan, l'ancien champion du jeu de TF1 Les 12 Coups de midi a fait une apparition rasé et plus arrondi, les mains menottées.

Bientôt de nouveau libéré ?

Alors qu'il était en liberté conditionnelle dans les Pyrénées-Orientales où il réside désormais, Christian Quesada a été une nouvelle fois emprisonné le 27 septembre, car "il n'est pas actif dans la recherche d'un travail", a précisé à l'AFP le procureur de la République de Perpignan, Jean-David Cavaillé. Après un mois à la prison de Perpignan, il devrait sortir le 27 octobre, "ou avant" car "il peut bénéficier d'une réduction de peine", a précisé le procureur, à l'issue de sa présentation jeudi devant un juge d'application des peines.

Christian Quesada avait été écroué le 27 mars 2019 après que des centaines d'images et vidéos de mineurs subissant des viols et agressions sexuelles, qu'il échangeait avec d'autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs. En avril 2020, il avait été condamné à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse pour corruption de mineurs, détention et diffusion d'images pédopornographiques. En mars 2021, il avait été libéré, bénéficiant d'une remise de peine, et devait respecter les obligations de son suivi socio-judiciaire.

L'affaire Quesada avait éclaté avec la plainte d'une jeune fille mineure qui expliquait avoir dialogué sur Internet avec un homme se faisant passer pour un garçon qui lui demandait de lui envoyer des photos d'elle dévêtue, et lui faisant des propositions ouvertement sexuelles. Surnommé "le professeur", Christian Quesada avait marqué les téléspectateurs en enchaînant près de 200 participations à l'émission Les 12 coups de midi présentée par Jean-Luc Reichmann , six mois durant. Cela lui avait permis d'empocher 800 000 euros de gains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.