Cher : ses confidences poignantes sur ses trois fausses couches

Cher : ses confidences poignantes sur ses trois fausses couches
La chanteuse Cher lors du gala d'ouverture de l'Academy Museum of Motion Pictures à Los Angeles, le 25 septembre 2021.

Certains événements tragiques marquent une vie à tout jamais, que l'on soit célèbre ou non. Lundi 18 juillet 2022, la chanteuse Cher s'est emparée de son compte Twitter pour se confier sur des drames très intimes survenus dans sa jeunesse. En effet, l'américaine a révélé avoir subi trois fausses couches...

Le 24 mai dernier, la Cour Suprême des États-Unis faisait machine arrière concernant le droit à l'avortement. Une décision scandaleuse que beaucoup de célébrités à travers le monde se sont empressées de vivement critiquer. Parmi elles, l'actrice et chanteuse Cher (de son vrai nom Cherilyn Sarkisian), a notamment fait entendre sa voix. Très engagée dans la cause, l'américaine a fait part de son expérience personnelle le lundi 18 juillet 2022 sur son compte Twitter. "Quand j'étais jeune, j'ai fait trois fausses couches, la première à 18 ans. J'étais seule dans notre maison et quand on m'a retrouvée, je sanglotais et je me balançais sur notre sol", a-t-elle commencé à raconter.

"Le médecin m'a envoyée directement en salle d'opération"

Pour celle qui a vécu une courte idylle avec Tom Cruise, ces souvenirs sont insupportables. "Quand je suis arrivé chez le médecin, je hurlais de douleur. Cela ne pouvait même pas s'arrêter dans l'ascenseur. Le médecin m'a envoyée directement à l'hôpital et en salle d'opération. Que m'arriverait-il aujourd'hui ?", a-t-elle conclu, visiblement dévastée. Si ses abonnés ont tenu à lui rappeler la différence entre fausse couche et avortement, la plupart se sont montrés très touchés par son témoignage et n'ont pas manqué de lui apporter leur soutien.

Le 25 mai dernier, Cher avait déjà fait part de son mécontentement concernant la décision de la Cour Suprême américaine : "Mères, soeurs, tantes, cousines, meilleures amies... aucune femme n'est en sécurité en Amérique. Bientôt, aucune personne sensée ne sera en sécurité", avait-elle alors écrit sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.