Charlotte Valandrey, greffée du coeur : une idylle avec le mari de sa donneuse ? "Lorsque j'ai découvert la vérité..."

Charlotte Valandrey, greffée du coeur : une idylle avec le mari de sa donneuse ? "Lorsque j'ai découvert la vérité..."Semi-Exclusif - Charlotte Valandrey a fêté son 50ème anniversaire lors de son concert au Zèbre de Belleville à Paris. © Cédric Perrin / Bestimage © BestImage, © Cédric Perrin / Bestimage

, publié le 6 octobre 2022

C'est une bien étrange histoire qui est arrivée à Charlotte Valandrey, après sa première greffe. Alors que ce jeudi 6 octobre, un hommage sera rendu à celle qui est décédée, à 53 ans, le 13 juillet dernier, retour sur son idylle avec le mari de sa donneuse.

Ce jeudi 6 octobre, un hommage sera consacré à Charlotte Valandrey, morte à l'âge de 53 ans, après une seconde greffe de coeur, une opération de la dernière chance réalisée alors qu'elle faisait face à de nouveaux problèmes de santé. L'occasion de revenir sur une étrange histoire qui est arrivée à la défunte actrice. Dans son ouvrage De coeur inconnu, publié en 2011, la comédienne raconte avoir eu une idylle étrange avec le mari de sa donneuse. Il y a d'abord eu des lettres anonymes d'un homme, à la suite de la publication de son autobiographie en 2005.

"Je connais le coeur qui bat en vous, je l'aimais...", était-il inscrit dans cette première lettre. Des mots qui ont troublé Charlotte Valandrey. La comédienne, maman d'une petite Tara, alors âgée de 9 ans, a dévoilé avoir ensuite reçu d'étranges courriers. "Trois lettres, au total, écrites par un homme anonyme qui m'assure que je porte le coeur de sa femme disparue et qui s'adresse à elle à travers moi", avait-elle fait savoir. Elle s'est alors longuement interrogée sur cette personne qui lui avait donné son coeur, après sa mort. Qui était-elle ? Et ce correspondant avec lequel elle échangeait était-il vraiment son époux ? Malgré ses efforts pour connaître la vérité, "la loi de bio éthique de 2004 impose le secret total". Elle n'aura jamais donc eu le fin mot de cette histoire.

J'ai pris une énorme claque
Deux ans plus tard, elle est à nouveau bouleversée cette fois-ci par une rencontre. Un inconnu vient alors la voir régulièrement jouer sur scène la pièce La Mémoire de l'eau, à Paris. Il finit par l'aborder. "Il s'appelle Yann, se dit divorcé. Nous tombons amoureux. Tout se passe très bien jusqu'au jour où, un peu plus tard, me trouvant seule chez lui, j'ouvre son secrétaire, poussée par une intuition. Là, je tombe sur un dossier, avec un certificat de décès de l'hôpital X et un article de journal mentionnant l'accident de la place de la Nation ; je comprends alors que Yann est le mari de la jeune femme morte ce soir-là, a-t-elle rapporté à l'époque. Lorsque j'ai découvert la vérité, j'ai pris une énorme claque. Cette histoire n'est certainement pas pour rien dans le troisième infarctus qui m'est tombé dessus peu après et dont je me suis heureusement très bien remise."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.