Charlotte Gainsbourg sur Jane Birkin : "C'est dur pour elle de se regarder"

Charlotte Gainsbourg sur Jane Birkin : "C'est dur pour elle de se regarder"
Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin lors du 14e festival du film d'Angoulême, le 27 août 2021.

Dans un long entretien accordé à Version Femina, paru le 21 novembre 2021, Charlotte Gainsbourg a évoqué la difficulté qu'éprouvait sa mère Jane Birkin face au fait de se voir vieillir, notamment sur les écrans.

Au cours de cette interview, Charlotte Gainsbourg s'est confiée avec pudeur sur sa famille : son compagnon Yvan Attal qui vient de la faire tourner dans "Les Choses humaines" (et qu'elle trouve d'ailleurs exigeant en tournage), leur fils Ben qui se dirige également vers la comédie, mais aussi Jane Birkin, qu'elle a récemment mise en vedette dans le documentaire "Jane par Charlotte". L'occasion pour la fille de Serge Gainsbourg de dévoiler ce point commun qui la lie à sa mère. "Ma mère a le même problème que moi qui n'ai jamais aimé me voir au cinéma", a-t-elle commencé par raconter.

"J'ai du mal à reconnaître que ma mère vieillit"

Pour Charlotte Gainsbourg en effet, il est compliqué de se voir à l'écran. "D'abord, parce que je ne me trouvais pas bonne et, aujourd'hui, à cause du physique, du fait de me voir vieillir", a-t-elle expliqué. Pour Jane Birkin, 74 ans, le rapport au temps qui passe et à l'image qu'elle renvoie est encore plus compliqué. "C'est dur pour elle de se regarder, même si les gens lui disent qu'elle est belle, que c'est une déclaration d'amour. Et bien qu'elle ait toujours défendu le naturel, je la filme aussi dans son quotidien, comme une vieille Anglaise dans sa maison bretonne, même si j'ai du mal à reconnaître que ma mère vieillit", a-t-elle confié. Et la comédienne de souligner la "fantaisie" et la "dinguerie" de Jane Birkin, qu'elle s'est d'ailleurs attachée à montrer dans son documentaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.