Charles et l'affaire du stylo qui fuit : le roi s'exprime sur son coup de sang devenu culte

Charles et l'affaire du stylo qui fuit : le roi s'exprime sur son coup de sang devenu culteLe roi Charles III a réagi avec humour à l'affaire du "stylo qui fuit" © BestImage

, publié le 4 octobre 2022

Le tempérament colérique de Charles III avait explosé lors de la période de deuil d'Elizabeth II, en raison d'un simple stylo. Une attitude qui a fait le tour du monde mais que le roi assume, plaisantant dessus lors d'un nouveau déplacement officiel, avec l'humour "british" légendaire.

Le 8 septembre 2022, suite au décès de sa mère Elizabeth II, Charles a accédé au statut de roi. Il a dû ainsi multiplier les rendez-vous officiels et assurer à tous les événements organisés dans le cadre de la période de deuil, avec en point d'orgue les funérailles nationales du 19 septembre, en présence de dignitaires du monde entier et bien sûr, de toute la famille royale réunie, malgré les différends et les tensions. Au cours de son déplacement en Irlande du Nord, le nouveau roi avait laissé parler son tempérament colérique, face à un stylo difficile. Un moment qui a été très commenté et sur lequel il est revenu, avec humour.

Le roi Charles III, en Ecosse avec sa femme Camilla, reine consort, avait rendez-vous le 3 octobre à Dunfermline exactement. Durant cette rencontre, le souverain de 73 ans devait signer des documents. Lorsqu'il a passé le stylo à son épouse, il a déclaré en riant : "Ces choses-là sont tellement capricieuses !"

Charles et Camilla ont été chaleureusement accueillis en Ecosse, terres tant aimées par Elizabeth II. C'est d'ailleurs dans cette région qu'elle a rendu son dernier souffle, dans son château de Balmoral le 8 septembre dernier. Le couple a visité l'abbaye de Dunfermline à l'occasion de son 950e anniversaire, après avoir assisté à une réunion à la City Chambers pour marquer officiellement l'attribution du statut de ville à l'ancienne ville.

L'épisode du stylo avait beaucoup attiré l'attention, car il mettait en lumière le manque de sang-froid du roi, contrastant avec le tempérament légendaire de sa reine, femme si mesurée, voire impassible. "Je ne supporte pas cette foutue chose !", avait-il déclaré devant les caméras, ne cachant pas sa grimace. L'encre du crayon a coulé sur ses mains et il avait ajouté : "Oh mon dieu, je déteste ça." Camilla, très calme mais visiblement gênée, lui avait au préalable fait remarquer qu'il s'était trompé de date entre le 12 et le 13 septembre. De quoi excéder l'ancien prince Charles. Quelques jours avant, une scène similaire s'est produite. Charles III, irrité au plus haut point, avait demandé l'aide de ses assistants en raison d'un porte-stylo mal placé.

Colérique certes, Charles possède aussi une bonne dose d'autodérision. Lors d'un bain de foule au Pays de Galles durant la période des obsèques, une personne dans la foule avait osé lui offrir un stylo (qui ne fuit pas). Un cadeau qu'il a pris avec un large sourire ! De quoi faire faire oublier, le temps d'une plaisanterie, les tensions au sein de sa famille, notamment ses relations avec son fils cadet, Harry, et son épouse Meghan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.