"Chacun a sa mort" : Bernard Tapie en faveur de l'euthanasie

"Chacun a sa mort" : Bernard Tapie en faveur de l'euthanasie
Bernard Tapie sur BFM TV, à Paris, le 20 janvier 2020.

Invité dans l'émission du 20 heures sur LCI, Bernard Tapie s'est exprimé sur ses problèmes de santé. Atteint d'un double cancer, l'acteur a confié vouloir être en capacité de choisir sa mort.

Alors que le débat devient de plus en plus présent dans l'espace public ces derniers temps, c'est cette-fois ci Bernard Tapie qui s'est exprimé en faveur de l'euthanasie. L'homme politique rejoint en ce sens la prise de proposition défendue par des personnalités comme Alain Delon et Françoise Hardy.

"Faut arrêter de nous faire chier à vouloir nous faire vivre comme eux l'ont décidé"

Une décision née alors que l'ancien propriétaire de l'OM traversait une phase très difficile lors de sa maladie. "Je suis dans une phase un peu moins douloureuse. Mais j'ai été pendant un mois à souffrir le martyre du matin au soir, à ne pas pouvoir me lever, manger. Vous vous battez contre cette volonté d'y mettre un terme", a expliqué Bernard Tapie.

Si aujourd'hui l'ancien politique va mieux, il a néanmoins fustigé les pouvoirs publics quant à leur manque de position sur le droit à l'euthanasie : "Chacun sa mort. (...) Faut arrêter de nous faire chier à vouloir nous faire vivre comme eux l'ont décidé. (...) Est-ce que moi je vais m'occuper de la manière dont va mourir tel ou tel ministre ?" Alors que le sujet fait polémique chez nous à l'heure actuelle, le droit de choisir sa mort est déjà acté chez plusieurs de nos voisins européens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.