Ces parents stars qui interdisent les réseaux sociaux à leurs enfants

Ces parents stars qui interdisent les réseaux sociaux à leurs enfants
Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze à la première de "Une Belle Équipe" à l'Élysées Biarritz à Paris, le 3 décembre 2019.

Les réseaux sociaux peuvent représenter un danger pour les enfants et les adolescents. Pour les parents, une question se pose : faut-il leur en interdire l'accès ou les accompagner dans leur utilisation ? Face à ce dilemme, certaines célébrités ont tranché. Facebook, Instagram ou Snapchat ? C'est non !

Interrogée par le Buzz TV du Figaro le 24 novembre 2021, Mélissa Theuriau a révélé qu'elle et son époux, Jamel Debbouze, interdisaient tout bonnement à leur aîné de se rendre sur les réseaux sociaux. "J'ai un ado de 13 ans qui commence à avoir très envie d'avoir des réseaux sociaux et on y est opposé pour l'instant. On essaye de résister", a-t-elle confié avant de nuancer : "Après, ça fait aussi partie d'un mode de fonctionnement, d'échange et de sociabilité entre jeunes donc il faut toujours trouver l'équilibre entre ne pas les isoler complètement et avoir un oeil sur ce qu'ils font."

Des parents stars protecteurs

Même son de cloche du côté de Penelope Cruz qui, le 19 novembre dans ELLE, rapportait la règle qu'elle et Javier Bardem avaient imposé à leurs enfants : "Ils n'auront pas de téléphone avant 14 ans et pas de connexion sur les réseaux sociaux avant 16 ou 17 ans." Nicole Kidman fait de même, surtout pour "garder intactes leur confiance et leur estime de soi". "J'ai une fille qui a maintenant 12 ans et qui trépigne d'impatience à l'idée d'utiliser ça. Ça revient fréquemment sur la table. Je pense que la plupart des parents seraient du même avis que moi", déclarait-elle sur ITV en 2020. Et ce n'est pas Rosario Dawson qui dira le contraire, puisqu'elle expliquait dans Page Six en 2018 : "Je pense qu'accorder de la valeur au nombre de like que l'on peut avoir sous un post, et penser que ça reflète notre propre valeur peut être très dangereux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.