Catherine Lara évoque son homosexualité et les remarques dont elle a été victime

Catherine Lara évoque son homosexualité et les remarques dont elle a été victime
Catherine Lara lors de la première de la comédie musicale "Oliver Twist la Musicale" à la salle Gaveau à Paris, le 26 septembre 2016.

Son homosexualité, Catherine Lara ne la cache pas et ne l'a jamais fait. La chanteuse a d'ailleurs fait son coming-out auprès de sa famille très tôt pour leur laisser le temps de digérer la nouvelle. Si ses proches ont été particulièrement bienveillants, il n'en a pas toujours été de même avec les autres personnes de son entourage. Interrogée dans le cadre d'une interview pour Konbini, elle est revenue sur les nombreuses insultes homophobes qu'elle a subies.

Si certaines célébrités attendent des années avant d'oser faire leur coming-out, ce n'est absolument pas le cas de Catherine Lara. Très transparente avec sa famille, mais aussi avec son public, l'ancienne membre des Enfoirés a toujours assumé son homosexualité, malgré les nombreuses critiques auxquelles elle a dû faire face. "J'ai fait mon coming-out à, j'en sais rien, 5 ans, peut-être... J'ai préféré apprivoiser avec le temps, je n'ai pas voulu faire de peine à mes parents. Je me suis dit, à un moment donné ils vont bien finir par comprendre que je viens pas avec beaucoup de garçons à la maison", a-t-elle assuré dans un premier temps.

"À un moment donné, c'était une maladie"

Si elle n'a jamais prêté attention aux remarques acérées, elle admet pourtant que certaines l'ont touchée. "On disait : 'Bon, elle est un peu... C'est une allumée... Ça lui passera avec le temps, on va la soigner'. Parce qu'à un moment donné, c'était une maladie. Et il fallait se faire soigner ou voir un psy", s'est-elle souvenue avec beaucoup d'amertume. Heureusement, aujourd'hui Catherine Lara assure être bien dans son corps et dans sa tête. Par ailleurs, elle assure n'avoir jamais ressenti de réelles discriminations en raison de sa sexualité. Un privilège dont elle est totalement consciente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.