Catherine Deneuve : son fils raconte comment il a appris son AVC

Catherine Deneuve : son fils raconte comment il a appris son AVC
Catherine Deneuve lors du 74e Festival de Cannes, le 11 juillet 2021.

Dans les colonnes du magazine Closer en kiosque le 12 novembre 2021, Christian Vadim, le fils de Catherine Deneuve, s'est confié sur la façon dont il avait appris l'AVC de sa mère.

En novembre 2019, alors qu'elle est en plein tournage du film "De son vivant" d'Emmanuelle Bercot, Catherine Deneuve est victime d'un AVC. Immédiatement transportée à l'hôpital, elle y reste plusieurs semaines et connaît de longs mois de rééducation, avant de faire son retour non sans émotion au Festival de Cannes 2021. Interrogé par Closer, Christian Vadim, le fils de la comédienne et de Roger Vadim, a raconté ce 12 novembre comment il avait appris la nouvelle de cette hospitalisation.

Un stress permanent pendant un mois

"Ma soeur (Chiara Mastroianni, ndlr) m'a appelé, en pleurs. Là, c'est un coup de massue, parce que vous ne savez pas ce qui s'est passé, ce qui va se passer, quelles vont être les séquelles, s'est souvenu Christian Vadim. Quand je suis arrivé à Rothschild (l'hôpital, ndlr), elle parlait. Avec difficulté, certes, mais c'était normal dans sa situation."

L'acteur était évidemment très inquiet pour sa mère et n'a commencé à déstresser que lorsqu'elle a commencé sa rééducation. "Pendant un mois, à mon réveil, quand je désactivais le mode avion de mon portable mis pour la nuit, je prenais une grande respiration, car je redoutais la nouvelle. Quand ma mère a quitté l'hôpital Rothschild pour celui des Invalides en vue de sa rééducation, nous avons su qu'il n'y avait plus rien à craindre", a-t-il expliqué.

Christian Vadim précise qu'aujourd'hui, Catherine Deneuve "n'a aucune séquelle, ni physique ni psychologique". Et de plaisanter : "Je sens que je vais avoir ma mère sur le dos longtemps !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.