Catharina-Amalia des Pays Bas face à un grand danger ? Alerte maximum, la princesse cloîtrée chez elle !

Catharina-Amalia des Pays Bas face à un grand danger ? Alerte maximum, la princesse cloîtrée chez elle !La princesse Catharina-Amalia des Pays-Bas - La famille Royale des Pays-Bas arrive à l'ouverture de la session parlementaire à La Haye, le Prinsjesdag © BestImage

, publié le 14 octobre 2022

Aux Pays-Bas, on ne rigole pas avec la sécurité de l'héritière du trône ! Menacée par une mafia locale, la jeune Catharina-Amalia, 18 ans, qui montera un jour sur le trône après son père, est désormais cloîtrée chez elle pour éviter tout débordement potentiel. Une " période très dure " pour la jeune femme, selon son père, le roi Willem, qui entend prendre toutes les mesures nécessaires.

Elle n'est même pas encore sur le trône... mais son sort inquiète déjà tout le royaume ! A seulement 18 ans, la princesse héritière Catharina-Amalia des Pays-Bas est en effet sous le feu des médias ces derniers jours en raison de menaces de mort venant de la Mocro Maffia, une organisation tournant entre les Pays-Bas, la Belgique et le Maroc et qui la désignent directement.

Des menaces suffisamment sérieuses pour inquiéter considérablement le service d'ordre de la jeune princesse, pour qui les protocoles de sécurité ont été relevés au maximum : alors qu'elle habitait désormais son propre appartement à Amsterdam, elle a notamment été obligée de retourner au Palais Royal où elle est désormais cloîtrée. Désormais, plus de sorties pour elle, plus de visites, seulement ses cours à l'université (elle suit un bachelor en politique, psychologie, droit et économie (PPLE))...

Les conséquences sont très difficiles pour elle
Une "situation très difficile" selon ses parents, le roi Willem et la reine Maxima, actuellement en séjour officiel en Suède. Cette dernière a d'ailleurs déploré que les menaces aient "d'énormes conséquences" sur la vie de sa fille aînée. "Les conséquences sont très difficiles pour elle", a-t-elle déclaré la reine, plutôt émue. "Ce n'est pas une vie étudiante pour elle", a-t-elle ensuite ajouté. Ses autres filles, les princesses Alexia et Ariane, 17 et 15 ans, ne sont pour le moment pas menacées par cette organisation criminelle. A noter qu'Alexia étudie en ce moment, tout comme Leonor d'Espagne, au pays de Galles.

En revanche, le premier ministre Mark Rutte a lui aussi été désigné comme cible par la Mocro Maffia, très active à Amsterdam et qui n'avait pas hésité à tenter d'assassiner un journaliste en pleine rue cet été. Qualifiant la situation de "terrible", il a partagé son inquiétude dans une émission télévisée concernant son propre sort et celui de la jeune princesse, plutôt appréciée des Néerlandais.

La jeune femme, quant à elle, doit tenter de rester aussi discrète que possible, une situation difficile pour elle qui semble avoir un caractère plus qu'affirmé. L'an dernier, elle avait notamment renoncé à la rente versée à chaque membre de la famille royale, expliquant qu'elle voulait attendre de travailler réellement pour la toucher.

"Le 7 décembre 2021, j'aurai 18 ans et, conformément à la loi, je recevrai une allocation. Cela me met mal à l'aise tant que je ne fais rien en retour, et alors que d'autres étudiants ont beaucoup plus de mal, surtout en cette période de coronavirus", avait-elle partagé avec beaucoup de maturité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.