Carole Bouquet sur la mort du père de son fils : "Ma vie, ce jour-là, a basculé"

Carole Bouquet sur la mort du père de son fils : "Ma vie, ce jour-là, a basculé"
Carole Bouquet pour le film "Voyez comme on danse" lors de la 11e édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême, le 22 août 2018.

Dans une récente interview, Carole Bouquet s'est confiée à coeur ouvert au Monde. Sans filtre, elle est revenue sur la mort de Jean-Pierre Rassam : un drame qui a marqué l'actrice française à vie.

Quelques années après être tombée sous son charme, Carole Bouquet accueille le petit Dimitri en 1981 avec son compagnon, le producteur de cinéma Jean-Pierre Rassam, qui plus est le beau-frère de Claude Berri. Malheureusement, l'actrice césarisée perd celui qu'elle aime en 1985. En effet, son compagnon succombe à un empoisonnement au Binoctal à 43 ans seulement. Dans un entretien accordé au Monde le 3 septembre 2022, l'égérie Chanel s'est livrée à ce sujet.

"Dès qu'il est entré, je l'ai aimé"

"Jean-Pierre est arrivé, il marchait comme Charlie Chaplin et parlait sans s'arrêter. Dès qu'il est entré, je l'ai aimé", déclare-t-elle en évoquant sa rencontre avec l'homme qu'elle a aimé. Avec grande tristesse, elle évoque alors sa mort : "Ma vie, ce jour-là, a basculé. Longtemps, j'ai été incapable de parler de sa mort, je ne trouvais pas les mots". Celle qui jouera à partir du 15 septembre "Bérénice" sur les planches de La Scala s'est laissée aller à d'autres confidences sur sa romance avec le père de son premier enfant. Malgré les penchants du producteur pour l'héroïne, elle avoue : "Moi, je fondais déjà d'amour pour lui".

"Je sais désormais que l'amour ne guérit pas.", assène-t-elle avant d'expliquer toutefois : "Jean-Pierre n'est pas mort d'une overdose. Il devait continuer à prendre du Gardenal, pour contrebalancer les effets de l'héroïne, et faisait des crises d'épilepsie. Le 28 janvier 1985, son coeur a lâché". Un événement qui l'a très clairement marquée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.