Carole Bouquet : comment son "physique de madone" l'a aidée à se protéger

Carole Bouquet : comment son "physique de madone" l'a aidée à se protéger
Carole Bouquet à l'Élysée à Paris, le 5 juillet 2021.

Pour le média Madame Figaro, Carole Bouquet s'est prêtée au jeu de l'interview dans un article paru le 10 décembre 2021. L'actrice y évoque son parcours en tant qu'actrice, mais fait également de rares confidences sur elle-même et sa jeunesse.

À l'occasion de la diffusion prochaine du documentaire de Canal + Doc "Elle parle d'elle", l'actrice Carole Bouquet s'est confiée comme rarement sur de nombreux sujets auprès du média Madame Figaro. Elle y évoque sa jeunesse, mais également son physique qui, à l'instar de Monica Bellucci, lui a longtemps valu d'être l'objet de désir de nombreux hommes. À la question "Dans votre vie, vous êtes-vous déjà sentie marginalisée parce que vous étiez une femme ?", la comédienne de 64 ans, qui a récemment partagé une anecdote sur Gérard Depardieu, a répondu : "J'ai eu la chance de ne pas subir de violence, mais je n'ai pas échappé aux coups tordus et aux comportements machistes."

"J'étais excessivement timide"

Pendant longtemps, derrière cette image d'actrice impressionnante renvoyée par Carole Bouquet se tenait en effet une jeune femme peu sûre d'elle. "Paradoxalement, d'une certaine façon, mon physique de Madone dont je ne savais que faire me protégeait aussi, a avoué la comédienne, qui confiait récemment "presque" regretter de ne jamais avoir connu l'amour avec une femme. Il impressionnait et éloignait les hommes. Cela m'arrangeait car j'étais excessivement timide." Et de conclure : "Ma myopie m'a aussi aidée. Je ne mettais jamais mes lunettes pour ne pas voir ce qui m'entourait."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.