Camilla Parker-Bowles s'est "refait la façade" : une somme à 5 chiffres déboursée

Camilla Parker-Bowles s'est "refait la façade" : une somme à 5 chiffres débourséeCamilla Parker Bowles, reine consort d'Angleterre, offre des peluches à la nurserie Bow à Londres, Royaume Uni. La reine consort a personnellement livré des ours Paddington et d'autres peluches, laissés en hommage à la reine Elizabeth II aux résidences royales, aux enfants soutenus par l'organisme de bienfaisance. © BestImage

, publié le 5 décembre 2022

Camilla Parker-Bowles avait beau avoir le prince Charles dans la poche, elle n'en a pas moins fait quelques sacrifices quand il a fallu faire son entrée au sein de la famille royale. La désormais reine consort est même passée par la case chirurgie pour se faire accepter de tous.

La place que Camilla Parker-Bowles a fini par se faire au sein du clan royal ne lui a pas été donnée facilement. Celle qui est devenue reine consort à la mort d'Elizabeth II ne s'attendait sûrement pas à devoir subir autant de critiques malgré tous les sacrifices qu'elle a faits. Ces sacrifices sont nombreux et ont surtout coûté cher. Majesté, un livre signé Bertrand Meyer-Stabley et publié aux éditions Pygmalion dont dévoile quelques extraits, nous apprend notamment que la femme qui a succédé à Diana Spencer dans le coeur de Charles a eu recours à la médecine esthétique. Et pas qu'une fois !

Pour que Camilla puisse être au mieux acceptée par la famille royale et tous les fans de la monarchie, les conseillers de Charles l'ont poussée à un relooking presque extrême. Le nouveau roi n'aurait d'ailleurs eu "aucun scrupule à suivre les recommandations de ses experts en communication et à pousser sa maîtresse à améliorer son look pour correspondre aux standards exigés d'un membre de la famille royale." Au total, ce n'est pas moins de 11600 euros que Camilla Parker-Bowles aurait déboursé pour "se refaire sa façade", travaux comprenant un blanchiment et le réalignement de ses dents, des injections "dans les rides du front" et des "peelings et des traitements laser" pour effacer les autres rides.

Chirurgie, relooking et addiction

Camilla Parker-Bowles a également consulté une diététicienne dont le programme a été bénéfique. La reine consort a perdu deux tailles de vêtements, entraînant une refonte de son dressing. La belle-mère des princes William et Harry a troqué ses habits informes contre des "tailleurs de grand couturier et des robes moulantes dessinées par Valentino." Si tout cela est plutôt plaisant, d'autres modifications ont eu lieu, un peu plus embêtantes cette fois-ci.

En bonne vivante, Camilla Parker-Bowles avait tendance à apprécier quelques verres et fumer des cigarettes. Des habitudes sur lesquelles elle a dû tirer un trait, pour éviter de "constamment traîner derrière elle une odeur de tabac franc." Si les efforts sont honorables et méritent qu'on lui tire notre chapeau, Camilla Parker-Bowles continuent, malgré tout, d'être la cible de critiques...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.