Brigitte Bardot s'emporte : une affiche pro-corrida utilise son image

Brigitte Bardot s'emporte : une affiche pro-corrida utilise son image
Brigitte Bardot lors de son jugement pour injure publique contre les chasseurs et leur patron, le 1er juin 2011 à Paris.

L'actrice Brigitte Bardot est aussi connue pour ses rôles au cinéma dans "Le Mépris" ou "Et Dieu... créa la femme", que pour ses actions militantes au profit de la protection des animaux. D'ailleurs, ses virulentes prises de paroles sont aussi populaires que ces deux volets : la preuve avec sa vive réponse à un détournement de son image par la mairie de Béziers.

Le début de la Feria approche, et comme chaque année, la Fondation Brigitte Bardot a tenté de faire barrage à cette tradition qui fait polémique avec des affiches placardées dans les villes de Bayonne, Perpignan et Béziers depuis le 26 juillet 2021. En effet, la corrida n'est pas uniquement pratiquée en Espagne bien qu'elle y soit plus populaire, mais elle est également adoptée par quelques villes de France. Ainsi, l'affiche de la fondation arborait le message "Spectacle garanti avec souffrance animale" pour s'opposer à ce spectacle basé sur la mise à mort d'un taureau. La ville de Béziers, dont le maire n'est autre que Robert Ménard, a répondu à cette campagne avec une nouvelle affiche à l'effigie de l'icône du cinéma français.

"Notre intention n'était évidemment pas de blesser"

Sur le détournement de la ville de Béziers, une photo de Brigitte Bardot a été jointe à celle du matador Luis Miguel Dominguin. Accompagnée de la légende : "Avec les matadors, Brigitte n'a pas toujours dit non", l'affiche suggère une histoire d'amour entre les deux personnalités. L'actrice de 86 ans n'a pas tardé à répondre sur son compte Twitter avec la phrase cinglante : "Si j'avais eu une aventure avec un toréador, j'aurais rapporté les oreilles et la queue !". Rien que ça...

Mis au pied du mur par la réaction de celle qui se bat contre la chasse, le maire de Béziers, Robert Ménard, s'est également saisi de son compte Twitter pour s'excuser : "Notre intention n'était évidemment pas de blesser, nous l'avons d'ailleurs dit explicitement. Mais devant le peu d'humour des dirigeants de la Fondation Brigitte Bardot, nous avons décidé de retirer notre affiche.". Des excuses en demi-teinte qui n'épargnent pas la fondation. La fervente protectrice des animaux ne se privera évidemment pas de rebondir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.