Bernard Tapie victime d'un cancer, Brigitte Macron a dû lui mentir pour son bien : "Ça ne va pas être possible !"

Bernard Tapie victime d'un cancer, Brigitte Macron a dû lui mentir pour son bien : "Ça ne va pas être possible !"Bernard Tapie. © Panoramic/Bestimage © BestImage, © Panoramic/Bestimage

, publié le 5 janvier 2023

Ses coups de gueule étaient célèbres, et le cancer ne l'empêchait certainement pas d'avoir la moutarde qui lui montait au nez. Un jour, alors qu'il était à l'hôpital, Bernard Tapie s'est toutefois calmé... grâce à notre première dame, Brigitte Macron !

Ils ont espéré, jusqu'au bout, qu'il s'en sorte. Atteint d'un cancer métastasé, Bernard Tapie n'était pas un grand fan des établissements médicaux bien qu'ils soient parfois nécessaires à son bien-être. Le 3 octobre 2021, l'homme d'affaires a finalement rendu l'âme, âgé de 78 ans, après avoir traversé un parcours de santé en dents de scie, qu'il n'hésitait jamais à évoquer dans les médias - malgré, parfois, quelques difficultés à parler. Dans les colonnes du magazine Gala, son fils Stéphane se souvient notamment des subterfuges que la famille avait parfois dû mettre en place pour le forcer à rester à l'hôpital. Dont une fois à l'aide de la première dame de France !

Il s'est retrouvé dans un sale état suite à sa perte d'appétit et sa dénutrition
"À un certain moment, il s'est retrouvé dans un sale état suite à sa perte d'appétit et sa dénutrition, rappelle-t-il. Sa femme Dominique, ses autres enfants et moi-même, on s'est ligués pour le convaincre de changer d'avis, d'accepter la morphine et les perfusions, sans résultat. Il était prévu qu'il sorte un jeudi quand il a hurlé qu'il en avait archi marre, et a décidé qu'il rentrerait chez lui deux jours plus tôt, le mardi. Soucieux, son oncologue me prend à part et me dit : 'J'aimerais bien le retaper avant de le laisser sortir, tu ne peux pas le persuader d'avoir de la morphine ?'" C'est là que Brigitte Macron a accepté d'intervenir, pour le bien de tous, quitte à devoir détourner la vérité.

Elle n'a pas considéré la question longtemps
Il se trouve que la première dame devait se rendre à l'hôpital pour rencontrer Bernard Tapie... et qu'elle a accepté de reporter la date de leur rendez-vous pour le forcer à rester sur place, quitte à devoir lui mentir - alors que cette pratique est tout à fait contre ses principes : "Ça ne va pas être possible, je ne mens pas.". "Elle n'a pas considéré la question longtemps, se souvient Stéphane Tapie. Je retourne dans la chambre de mon père et aussitôt, son téléphone se met à sonner, il regarde qui l'appelle et me fait un clin d'oeil. C'était la première Dame... Je n'ai pas entendu quels arguments elle a employés pour justifier ce report de visite, mais en revanche, j'ai entendu Tapie s'exclamer : 'D'accord, entendu pour jeudi matin à l'hôpital !' C'était toujours ça de gagné !" Un mal pour un bien...

Retrouvez l'interview intégrale de Stéphane Tapie dans le magazine Gala n°1543 du 5 janvier 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.