Benjamin Biolay sans filtre sur sa libido : "Il faut en profiter"

Benjamin Biolay sans filtre sur sa libido : "Il faut en profiter"
Benjamin Biolay sur le tapis rouge lors du 36e festival du film de Cabourg, le 17 juin 2022.

Actuellement en pleine promotion pour son prochain album, Benjamin Biolay enchaîne les interviews et les apparitions médiatiques. Interrogé par L'Obs le 1er septembre 2022, le chanteur a évoqué la cinquantaine qui se rapproche à grands pas mais aussi d'autres sujets un peu plus intimes...

Alors qu'il fêtera ses cinquante ans en janvier 2023, Benjamin Biolay ne cache pas son anxiété. S'il assume sans honte les petits changements physiques dus à l'âge, il avoue ne pas être complètement serein concernant l'approche de la mort. Pour cause : l'un de ses meilleurs amis est décédé en pleine cinquantaine. "Je me méfie de la cinquantaine, mon ami Hubert Mounier est mort à 53 ans. Depuis, je n'ai plus grand monde à qui parler. Nous avions à peu près le même âge, nous avions la même manière un peu tordue d'envisager la chanson française. Il a aussi été la première main tendue dans ce milieu. Il me manque de plus en plus", a-t-il expliqué dans un premier temps dans les colonnes de L'Obs.

"La libido n'est pas intarissable"

Mais la cinquantaine, c'est aussi la disparition imminente de certains plaisirs... notamment charnels. "La libido n'est pas intarissable, je le sais, j'en ai parlé avec des vieux. Il faut en profiter. J'ai toujours aimé l'amour, le sexe, la sensualité, mais je suis moins chaud qu'avant", a reconnu le fidèle ami de Julie Gayet et François Hollande. Désormais, Benjamin Biolay essaye de transmettre une certaine sensualité via sa musique. "J'ai voulu créer une ambiance d'été, car on sort d'une période de privation d'interactions, la boîte à fantasmes était fermée", a-t-il expliqué en parlant de son prochain album. Des confidences assez inattendues...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.