Béatrice d'York : cet handicap qu'elle voit comme un "cadeau"

Béatrice d'York : cet handicap qu'elle voit comme un "cadeau"
La princesse Beatrice d'York après la cérémonie de mariage de la princesse Eugenie d'York et Jack Brooksbank en la chapelle Saint-George au château de Windsor, le 12 octobre 2018.

La fille du Prince Andrew et de Sarah Ferguson a dévoilé il y a quelques mois son ventre rond, lors d'une sortie avec son mari. Lundi 16 août 2021, la jeune femme de 33 ans a accordé une interview au magazine Hello, dans laquelle elle s'est confiée sur un handicap qu'elle pourrait transmettre à son futur enfant : la dyslexie.

Après la petite Lilibeth Diana, fille de Meghan Markle , c'est un nouveau bébé royal qui devrait voir le jour en automne prochain. Une naissance très attendue pour Béatrice d'York et son mari, mais aussi pour le reste de la famille royale. Pour le magazine Hello, la princesse de 33 ans s'est donc confiée, lors d'une interview, sur un sujet qui lui tient à coeur et qui pourrait concerner son futur bébé : la dyslexie, un trouble d'apprentissage lié à la lecture et l'écriture. "Nous verrons si nous aurons cette conversation dans quelques mois avec un nouveau bébé à la maison, mais je le vois vraiment comme un cadeau", explique la jeune femme. "Et je pense que la vie est faite de moments, ce sont les défis qui vous font".

Une fondation pour la soutenir

La jeune femme, qui a été diagnostiquée dyslexique quand elle était plus jeune, tout comme son mari, est aujourd'hui porte-parole de la Helen Arkell Dyslexia Charity, une fondation qui donne aux personnes atteintes de ce handicap les outils nécessaires pour apprendre à leur façon. Une véritable chance pour la princesse : "Si (...) de futurs bébés en route ont la chance d'être diagnostiqués dyslexiques, je me sens incroyablement reconnaissante d'avoir des outils tels que la Helen Arkell Dyslexia Charity."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.