Arielle Dombasle : "Je me suis toujours identifiée à la poupée Barbie"

Arielle Dombasle : "Je me suis toujours identifiée à la poupée Barbie"
Arielle Dombasle lors d'une veillée de paix pour l'Ukraine au Palais de Chaillot à Paris, le 4 mars 2022.

De passage dans l'émission Télématin face à Thomas Sotto et Julia Vignali, mardi 5 juillet 2022, Arielle Dombasle a fait quelques confidences pour le moins inattendues. La chanteuse a en effet avoué sa fascination pour les poupées Barbie, qu'elle admire depuis toujours.

Qui n'a jamais possédé ne serait-ce qu'une seule Barbie durant son enfance ? Certainement pas Arielle Dombasle, qui admire cette poupée à la renommée mondial et au succès intemporel depuis très longtemps. De passage sur le plateau de Télématin, le mardi 5 juillet dernier, pour évoquer son dernier single dans lequel elle rend notamment hommage à la célèbre poupée, Arielle Dombasle s'est expliquée sur l'étonnante fascination qu'elle éprouve envers le jouet. Face à Thomas Sotto et Julia Vignali, celle qui n'évoque jamais son âge a affirmé : "Je me suis toujours identifiée, comme toutes les petites filles, à la poupée Barbie, quand j'étais enfant. Elle a été d'une grande importance pour moi, parce que c'était la femme moderne par excellence et c'était aussi la première des féministes."

"J'aimais qu'on m'appelle poupée Barbie"

Selon Arielle Dombasle, la poupée Barbie a longtemps joué un rôle important dans la vie des petites filles. "C'est la première poupée modèle des petites filles, qui était en même temps pompier, secrétaire, astronaute, avocate, top model", explique-t-elle, avant de préciser à quel point la poupée est "novatrice, innovante". Et celle qui a fait des sacrifices par amour de conclure : "J'aimais dans l'enfance qu'on m'appelle poupée Barbie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.