Ariane Séguillon se confie sur sa boulimie : "J'étais en train de me suicider"

Ariane Séguillon se confie sur sa boulimie : "J'étais en train de me suicider"
Ariane Séguillon à l'avant-première de "Maison de retraite" au Grand Rex à Paris, le 10 février 2022.

Le 9 mars 2022 sortira "La Grosse", un livre d'Ariane Séguillon dans lequel elle revient sur sa boulimie. À l'occasion, la comédienne s'est confiée le 19 février dernier à Télé Star.

Qu'ils en perdent ou qu'ils en prennent, les kilos des personnalités sont scrutés par les internautes. Et ces derniers ont remarqué la perte de poids d'Ariane Séguillon, ce qui lui a donné l'envie d'écrire son livre : "La Grosse", qui paraîtra le 9 mars prochain. "Quand j'ai commencé à maigrir, j'ai reçu tellement de messages de personnes en souffrance que j'ai avoué que j'avais été boulimique", a-t-elle expliqué le 19 février à Télé Star. Sa boulimie, elle l'assume et l'amie d'Iris Mittenaere n'a pas peur d'en parler. Un mal-être qui est survenu à l'annonce du cancer de son frère, aujourd'hui disparu.

"La boulimie est une addiction"

Cette maladie n'est pas à prendre à la légère, puisqu'elle peut provoquer de nombreux soucis de santé : "Quand on pèse plus de cent kilos, on souffre. Les tendons de mes chevilles ne pouvaient plus le supporter. On est obligé de prendre son élan pour se lever de son lit. Une fois, devant des gens, ma chaise s'est cassée sous mon poids. C'est une humiliation terrible." La star de "Demain nous appartient" tient à faire prendre conscience que la boulimie peut tuer : "J'ai eu beaucoup de chance. J'ai pris conscience que j'étais en train de me suicider. Quand on mange six baguettes et cinq camemberts à la suite, on peut faire un arrêt cardiaque. La boulimie est une addiction. Mais je suis tombée sur une psy extraordinaire. Je ne veux pas non plus donner de faux espoirs aux gens." Un ouvrage qui sera sans doute essentiel pour de nombreuses personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.