Annie Cordy : retour sur le drame de sa vie

Annie Cordy : retour sur le drame de sa vie
Annie Cordy au Festival francophone d'Angoulême, le 27 août 2015.

Décédée il y a deux ans, Annie Cordy aurait eu 93 ans en ce 16 juin 2022. Forte d'une longue et prolifique carrière de chanteuse et d'actrice, l'artiste franco-belge a également traversé un terrible drame dans sa vie personnelle : la mort de son époux en 1989. Retour sur cet événement tragique.

Célèbre pour son rôle dans "Le Passager de la pluie" ou encore pour avoir chanté Tata Yoyo, Annie Cordy fut en son temps une artiste fort populaire, adulée et adorée autant en France qu'en Belgique, sa terre natale. Malgré le succès, le coeur d'Annie Cordy n'aura appartenu qu'à un seul homme : François-Henri Bruno.

"Quand j'ai perdu mon mari, je peux vous assurer que je suis partie en miettes"

C'est en 1951 que l'artiste rencontre celui qui deviendra à la fois son manager et son époux. Les deux entament une relation et se marient sept ans plus tard, malgré leurs dix-sept ans de différence. Resté sans enfant en raison de l'infertilité de la chanteuse, le couple demeure uni pendant près de quarante ans, jusqu'à un jour fatal de février 1989 où François-Henri Bruno meurt soudainement des suites d'un malaise cardiaque. Un choc brutal pour Anny Cordy qui confiait encore en janvier 2015 à Paris Match : "Bruno était tout pour moi. Mon mari, mon amant, mon imprésario, mon père... Ce fut quarante ans de passion et de tendresse."

Ayant terminé sa vie auprès de sa nièce, Annie Cordy était restée malgré le chagrin une véritable force de la nature, comme elle le confiait encore une fois à Paris Match : "Quand j'ai perdu mon mari, je peux vous assurer que je suis partie en miettes. Le soir, pourtant, j'étais sur scène ! Je suis comme ça, j'assure. Je suis forte de caractère et, en plus, douée pour le bonheur."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.