Ana Girardot "échaudée" par sa rupture avec le fils d'un homme politique ,l'impact sur sa vie amoureuse

Ana Girardot "échaudée" par sa rupture avec le fils d'un homme politique ,l'impact sur sa vie amoureuseAna Girardot - Avant-première du film "La Maison" à l'UGC Ciné Cité Les Halles à Paris. © Pierre Perusseau / Bestimage © BestImage, Pierre Perusseau

, publié le 16 novembre 2022

Alors que la France entière la connaît désormais sous le nom d'Anne, la fiancée détestée de Jonathan Cohen dans "La Flamme", Ana Girardot n'en a pas changé ses habitudes. Actrice caméléon, qui est ce mercredi à l'affiche de "La Maison", la jeune femme a gardé sa vie privée très discrète, notamment ses amours. Il faut dire que l'une de ses anciennes relations avait été particulièrement médiatisée...

A 34 ans, elle se dévoile comme jamais... Au cinéma ce mercredi 16 novembre dans La Maison, Ana Girardot tient sans doute avec ce rôle de prostituée l'une des meilleures performances de sa carrière. Peu étonnant de la part d'une actrice qui a montré ces dernières années toute l'étendue de son talent, mais déroutant pour une jeune femme si discrète sur sa vie privée et ses amours depuis sa dernière séparation.

Sujet du fameux portrait du quotidien mardi 15 novembre, l'interprète d'Anne dans La Flamme et Le Flambeau l'avoue d'ailleurs : ce film l'a profondément transformée. Si sa réalisatrice Anissa Bonnefont trouvait déjà qu'elle n'était "plus la même personne" après le film, elle-même "ne se connaissait pas cet aplomb", elle qui a voulu participer à ce long métrage plutôt sexy "pour l'audace que ça demandait".

D'ailleurs, son principal défi a été de se mettre réellement à nu. "Chaque scène de sexe était un saut dans le vide, explique-t-elle dans son portrait. Je ne regardais plus le scénario. Il fallait que je sois capable de prendre la main d'un homme pour le guider et l'aider à faire les bons gestes, comme de rassurer les acteurs qui devaient se mettre à nu eux aussi".

Une séparation très mal vécue

Un film qui s'annonce être un événement et qui a fait la fierté de son père, l'acteur Hippolyte Girardot, même si celui-ci n'ira pas le voir. "Ce serait comme entrer dans sa chambre sans frapper, ça ne se fait pas, c'est trop intime", explique-t-il dans Libération. Mais s'il y en a un qui ne s'exprime peu, c'est son mari, Oscar Louveau, sur qui elle reste très discrète même si elle lui a "demandé son avis".

Il faut dire que sa précédente histoire d'amour avait été particulièrement médiatisée : pendant plusieurs années, de 2015 à 2019, la jeune femme était en couple avec Arthur, le fils de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin. "Echaudée par la couverture médiatique de sa rupture avec son ex petit-ami de l'époque, l'ambassadrice du parfum Gris Dior aime rester discrète sur sa vie privée", explique d'ailleurs le journal.

La jeune femme n'a pas pu s'empêcher, cependant, de se confier sur sa rencontre avec son mari : "Je l'ai vu en train de fumer une cigarette, j'ai immédiatement changé mes voeux pour être dans le même lycée que lui", avoue-t-elle, avant de raconter que tous les deux se sont mariés à New York deux ans après le bac, ont divorcé et se sont remariés en 2020. Et avec leur petit Jazz né fin 2020, ils semblent plus heureux que jamais !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.