Amir, sourd d'une oreille : "J'ai subi une opération à l'âge de 16 ans"

Amir, sourd d'une oreille : "J'ai subi une opération à l'âge de 16 ans"
Amir au village des Internationaux de Tennis de Rolland-Garros à Paris, le 1 juin 2018.

Malgré le grand succès qu'il rencontre aujourd'hui, Amir aurait pu ne jamais percer dans la musique... Et pour cause : depuis tout petit, le chanteur a un problème au niveau de son oreille gauche. Interrogé par Télé Loisirs le 21 octobre 2021, l'artiste est revenu sur cette déficience auditive pour laquelle il a d'ailleurs dû subir une opération.

À voir sa carrière musicale, aussi fournie qu'épanouie, on pourrait penser qu'Amir a toujours été fait pour être chanteur. Pourtant, peu de gens savent qu'il a dû se battre contre un handicap de taille. Complètement sourd d'une oreille, l'artiste n'était pas prédestiné à rejoindre les grands du métier. "Depuis ma naissance, et encore aujourd'hui, je n'entends que d'une oreille, l'oreille gauche. Je ne suis pas sûr que la technologie médicale d'aujourd'hui puisse corriger cette déficience. Je ne suis même pas sûr que j'aimerais quoi que ce soit, de toute manière", a-t-il révélé dans les colonnes de Télé Loisirs.

"Je n'ai jamais vécu cette différence comme un handicap"

En plus de lui restreindre ses capacités auditives, cette oreille avait une différence physique. C'est pourquoi Amir a longtemps arboré les cheveux longs, afin de pouvoir la camoufler. Puis, à l'adolescence, le jeune garçon a subi une intervention destiné à redonner un aspect normal à son oreille. "Cette oreille déficiente n'avait pas non plus le même aspect. À seize ans, j'ai donc subi une opération de chirurgie esthétique, qui lui a redonné un aspect normal. Mais je n'ai jamais vécu cette différence comme un handicap. Je le dois à la mère. Elle a su m'enlever de la tête toute possibilité que ce le soit", a-t-il ensuite ajouté.

Pourtant, celui qui a refusé d'être coach dans The Voice assure que sa surdité ne l'a jamais empêché d'exercer son métier. En revanche, il admet faire très attention à son oreille valide. "Je fais juste attention aux lieux bruyants et veille à préserver mon oreille opérationnelle qui est mon instrument de travail le plus précieux...", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.