Amanda Lear : son avis cash sur le mouvement me too

Amanda Lear : son avis cash sur le mouvement me too
Amanda Lear à la montée des marches du film " Les Amandiers ", lors du 75ème Festival International du Film de Cannes, le 22 mai 2022.

Le 20 juillet 2022, dans une interview accordée au Point, Amanda Lear s'est confiée sans filtre sur les derniers mouvements sociétaux. Celle qui avoue avoir nourri l'ambiguïté sur sa sexualité pour "vendre des disques", évoque son époque libertaire et la compare à la jeunesse actuelle.

La célébrité à l'âge mystérieux n'a jamais eu peur d'aborder des sujets touchant à la sexualité, le genre et l'identité. Et lorsque le magazine lui demande ce qu'elle pense des évolutions de la société, Amanda Lear répond : "On fait marche arrière sur tous les acquis, comme l'avortement." En évoquant un temps ou les rapports sexuels n'étaient pas obligatoirement protégés et fumer dans l'avion n'était pas interdit, Amanda Lear a ajouté : "Je parle comme une vieille, mais j'ai connu une époque très libertaire (..) J'ai de la peine pour les jeunes, ils sont obligés de faire attention, d'avoir peur."

Me too et le matriarcat

Si la chanteuse se dit "contente" que les langues se dénouent avec le mouvement #Metoo, Amanda Lear se demande tout de même pourquoi la parole des victimes a mis tant de temps à se faire écouter : "(...) Tout le monde savait depuis longtemps que dans le show-business cela se passait ainsi, mais personne n'a rien dit. Mais pourquoi a-t-on attendu si longtemps ?" De plus, citant Salvador Dali et expliquant que nous tendons "peut-être" vers une société dominée par les femmes, Amanda Lear craint le sentiment de revanche de ces dernières. Elle a commenté à propos du matriarcat : "Je pense que cela va peut-être arriver, mais il faut éviter la revanche. Or là, vous avez des femmes agressives, qui voudraient presque tuer des hommes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.